Dans sa biographie " Je pense donc je joue ", Andrea Pirlo se souvient parfaitement du jour où Antonio Conte a repris la Juventus. " C'était dans les montagnes, en stage. Il nous a rassemblés dans la salle de gymnastique et a dit : Les gars, ça fait deux ans que vous terminez septièmes. C'est terrible. Je ne suis pas venu ici pour ça. Il est temps qu'on arrête d'être mauvais. Vous n'avez qu'une chose à faire : m'écouter. Ce qui vous manque, c'est ma motivation. "
...