Youri Tielemans et Timothy Castagne étaient titulaires du côté des Foxes, alors que Yorbe Vertessen n'allait pas quitter le banc des réservistes du PSV. Les deux équipes ont été incapables de trouver l'ouverture et tout reste à faire lors de la manche retour à Eindhoven.

Déjà opposés en phase de groupes, Bodø/Glimt et l'AS Rome se retrouvaient pour un remake de leur dernière confrontation. À l'époque, le 21 octobre dernier, les Norvégiens s'étaient imposés sur le score sans appel de 6-1. Les hommes de Jose Mourinho frappaient les premiers ce jeudi grâce à Lorenzo Pellegrini juste avant la mi-temps (43e, 0-1). Véritable bête noire des Italiens cette saison en coupe d'Europe, le club scandinave revenait au score peu avant l'heure de jeu par l'entremise d'Ulrik Saltnes (56e, 1-1) avant de prendre définitivement l'avantage à une minute du terme grâce à Hugo Vetlesen (89e, 2-1).

Dans la dernière rencontre de la soirée, l'Olympique de Marseille a pris une petite option sur la qualification en disposant 2-1 du PAOK, tombeur de la Gantoise au tour précédent. Dimitri Payet a offert le premier but des siens à Gerson peu avant le quart d'heure (13e, 1-0), avant de lui-même doubler la mise à quelques secondes du repos (45e, 2-0). Juste après la pause, le Belgo-marocain Omar El Kaddouri redonnait l'espoir aux Grecs en rédusaint l'écart entre les deux équipes d'une superbe frappe (48e, 2-1). Le score n'évoluait plus malgré l'exclusion de Gerson dans les arrêts de jeu (90e+4).

Les matches retours auront lieu le 14 avril prochain.

Résultats des quarts de finale aller de la Conference League de football joués jeudi soir:

  • Feyenoord (P-B) - Slavia Prague (Tch) 3-3 buts: Feyenoord: Sinisterra (10e), Senesi (74e), Kokcu (86e) Slavia: Olayinka (41e), Sor (67e), Traore (90e+5)
  • Bodo/Glimt (Nor) - AS Rome (Ita) 2-1 (repos 0-1) buts: Bodo/Glimt: Saltnes (56e), Vetlesen (89e) Rome: Pelllegrini (43e)
  • Leicester (Ang) - PSV Eindhoven (P-B) 0-0
  • Marseille (Fra) - PAOK Salonique (Grè) 2-1 (repos 2-0) buts: Marseille: Gerson (14e), Payet (45e) PAOK: El Kaddouri (48e)

Pas de vainqueur, mais des buts entre Feyenoord et le Slavia Prague

Feyenoord et le Slavia Prague n'ont pu se départager ce jeudi à l'issue du match aller des quarts de finale de la Conference League de football. Les deux équipes se sont quittées sur le score de 3-3. Menés 1-2, les Néerlandais ont renversé la situation dans le dernier quart d'heure avant d'être rejoints dans les ultimes secondes.

Troisième de Eredivisie, Feyenoord ne tardait pas à prendre l'avance dans cette rencontre devant ses supporters par l'entremise du Colombien Luis Sinistera (10e, 1-0). Éliminé en quarts de finale de l'Europa League la saison dernière par Arsenal, le Slavia Prague réagissait en toute fin de première mi-temps et rétablissait l'égalité grâce à l'ancien Gantois Peter Olayinka (41e, 1-1). Pas rassasiés par cette égalisation, les deuxièmes du championnat tchèque prenaient les commandes après un peu plus de vingt minutes en seconde période par le Nigérian Yira Sor (67e, 1-2). Les Néerlandais ne se laissaient pas abattre et revenaient à la marque à un quart d'heure du terme. Marcos Senesi était au bon endroit pour propulser une passe de l'ex-Genkois Cyriel Dessers au fond des filets (75e, 2-2). Galvanisés par cette égalisation, les joueurs de Rotterdam pensaient arracher la victoire dans les dernières minutes du temps réglementaire via Orkun Kokcu (86e, 3-2). Le Slavia est toutefois revenu une nouvelle fois au score dans les ultimes secondes grâce à Ibrahim Traore (90+5, 3-3). Le match retour aura lieu le 14 avril en République tchèque.

Youri Tielemans et Timothy Castagne étaient titulaires du côté des Foxes, alors que Yorbe Vertessen n'allait pas quitter le banc des réservistes du PSV. Les deux équipes ont été incapables de trouver l'ouverture et tout reste à faire lors de la manche retour à Eindhoven. Déjà opposés en phase de groupes, Bodø/Glimt et l'AS Rome se retrouvaient pour un remake de leur dernière confrontation. À l'époque, le 21 octobre dernier, les Norvégiens s'étaient imposés sur le score sans appel de 6-1. Les hommes de Jose Mourinho frappaient les premiers ce jeudi grâce à Lorenzo Pellegrini juste avant la mi-temps (43e, 0-1). Véritable bête noire des Italiens cette saison en coupe d'Europe, le club scandinave revenait au score peu avant l'heure de jeu par l'entremise d'Ulrik Saltnes (56e, 1-1) avant de prendre définitivement l'avantage à une minute du terme grâce à Hugo Vetlesen (89e, 2-1). Dans la dernière rencontre de la soirée, l'Olympique de Marseille a pris une petite option sur la qualification en disposant 2-1 du PAOK, tombeur de la Gantoise au tour précédent. Dimitri Payet a offert le premier but des siens à Gerson peu avant le quart d'heure (13e, 1-0), avant de lui-même doubler la mise à quelques secondes du repos (45e, 2-0). Juste après la pause, le Belgo-marocain Omar El Kaddouri redonnait l'espoir aux Grecs en rédusaint l'écart entre les deux équipes d'une superbe frappe (48e, 2-1). Le score n'évoluait plus malgré l'exclusion de Gerson dans les arrêts de jeu (90e+4). Les matches retours auront lieu le 14 avril prochain. Pas de vainqueur, mais des buts entre Feyenoord et le Slavia PragueFeyenoord et le Slavia Prague n'ont pu se départager ce jeudi à l'issue du match aller des quarts de finale de la Conference League de football. Les deux équipes se sont quittées sur le score de 3-3. Menés 1-2, les Néerlandais ont renversé la situation dans le dernier quart d'heure avant d'être rejoints dans les ultimes secondes.Troisième de Eredivisie, Feyenoord ne tardait pas à prendre l'avance dans cette rencontre devant ses supporters par l'entremise du Colombien Luis Sinistera (10e, 1-0). Éliminé en quarts de finale de l'Europa League la saison dernière par Arsenal, le Slavia Prague réagissait en toute fin de première mi-temps et rétablissait l'égalité grâce à l'ancien Gantois Peter Olayinka (41e, 1-1). Pas rassasiés par cette égalisation, les deuxièmes du championnat tchèque prenaient les commandes après un peu plus de vingt minutes en seconde période par le Nigérian Yira Sor (67e, 1-2). Les Néerlandais ne se laissaient pas abattre et revenaient à la marque à un quart d'heure du terme. Marcos Senesi était au bon endroit pour propulser une passe de l'ex-Genkois Cyriel Dessers au fond des filets (75e, 2-2). Galvanisés par cette égalisation, les joueurs de Rotterdam pensaient arracher la victoire dans les dernières minutes du temps réglementaire via Orkun Kokcu (86e, 3-2). Le Slavia est toutefois revenu une nouvelle fois au score dans les ultimes secondes grâce à Ibrahim Traore (90+5, 3-3). Le match retour aura lieu le 14 avril en République tchèque.