Les deux clubs belges engagés au 3e tour préliminaire de la Conference League, nouvelle compétition continentale de football, ont connu des fortunes diverses jeudi dernier à l'aller. Si Anderlecht s'est imposé 0-3 en Albanie contre le KF Laçi, La Gantoise n'a pas pu faire mieux qu'un partage à domicile contre les Lettons de RFS (2-2). Jeudi soir, les deux équipes tenteront de se qualifier pour les barrages.

Tout autre résultat qu'une qualification contre le 4e du défunt championnat albanais serait catastrophique pour le RSCA. Vincent Kompany pourrait même se permettre de passer son effectif en revue après une victoire confortable. En cas de qualification, les Bruxellois joueront en barrages contre les Néerlandais de Vitesse ou les Irlandais de Dundalk, pour une place en phase de groupes.

L'aller s'est soldé sur le score de 2-2. De leur côté, les Gantois ont concédé le partage mais ont malgré tout sauvé un match qui semblait bien mal engagé à la mi-temps après deux buts lettons. Grâce à Oladoye (52e) et Tissoudali (77e), les troupes de Hein Vanhaezebrouck ont préservé leur chance de poursuivre leur aventure sur la scène européenne. Si La Gantoise se qualifie pour les barrages, elle y défiera le Rubin Kazan ou Rakow Czestochowa. Le match aller entre Russes et Polonais s'est ponctué sur un partage vierge (0-0).

Les deux clubs belges engagés au 3e tour préliminaire de la Conference League, nouvelle compétition continentale de football, ont connu des fortunes diverses jeudi dernier à l'aller. Si Anderlecht s'est imposé 0-3 en Albanie contre le KF Laçi, La Gantoise n'a pas pu faire mieux qu'un partage à domicile contre les Lettons de RFS (2-2). Jeudi soir, les deux équipes tenteront de se qualifier pour les barrages. Tout autre résultat qu'une qualification contre le 4e du défunt championnat albanais serait catastrophique pour le RSCA. Vincent Kompany pourrait même se permettre de passer son effectif en revue après une victoire confortable. En cas de qualification, les Bruxellois joueront en barrages contre les Néerlandais de Vitesse ou les Irlandais de Dundalk, pour une place en phase de groupes. L'aller s'est soldé sur le score de 2-2. De leur côté, les Gantois ont concédé le partage mais ont malgré tout sauvé un match qui semblait bien mal engagé à la mi-temps après deux buts lettons. Grâce à Oladoye (52e) et Tissoudali (77e), les troupes de Hein Vanhaezebrouck ont préservé leur chance de poursuivre leur aventure sur la scène européenne. Si La Gantoise se qualifie pour les barrages, elle y défiera le Rubin Kazan ou Rakow Czestochowa. Le match aller entre Russes et Polonais s'est ponctué sur un partage vierge (0-0).