Oliver Glasner (46 ans) tente par tous les moyens de préserver Wolfsburg de la pression extérieure. L'entraîneur autrichien est bombardé de questions quant à la progression fulgurante de son équipe ces derniers mois. Le VfL peut désormais prétendre à un billet pour la Champions League, réservé aux quatre premiers de Bundesliga. Le T1, qui a été vice-champion d'Autriche avec le LASK Linz, tempère toutefois les espoirs. Une qualification constituerait un exploit inattendu pour le VfL Wolfsburg, qui a déjà participé à la compétition européenne la plus lucrative en 2009 et en 2015. Pour le moment, le club est troisième en championnat, derrière le Bayern Munich et le RB Leipzig, mais devant l'Eintracht Francfort, tout aussi surprenant. Il doit cette position avantageuse à des prestations pl...

Oliver Glasner (46 ans) tente par tous les moyens de préserver Wolfsburg de la pression extérieure. L'entraîneur autrichien est bombardé de questions quant à la progression fulgurante de son équipe ces derniers mois. Le VfL peut désormais prétendre à un billet pour la Champions League, réservé aux quatre premiers de Bundesliga. Le T1, qui a été vice-champion d'Autriche avec le LASK Linz, tempère toutefois les espoirs. Une qualification constituerait un exploit inattendu pour le VfL Wolfsburg, qui a déjà participé à la compétition européenne la plus lucrative en 2009 et en 2015. Pour le moment, le club est troisième en championnat, derrière le Bayern Munich et le RB Leipzig, mais devant l'Eintracht Francfort, tout aussi surprenant. Il doit cette position avantageuse à des prestations plus régulières que celles du Bayer Leverkusen ou du Borussia Dortmund. Le Diable rouge Koen Casteels (28 ans) apporte bien évidemment sa contribution à ce succès. Il joue à Wolfsburg depuis janvier 2015 et en décembre 2019, il y a prolongé son contrat jusqu'en 2024. L'ancien gardien de but de Genk est un pilier de l'équipe, même si ses performances passent trop souvent inaperçues. Casteels vient de battre le record du nombre de clean sheets du club, mais il se distingue surtout par sa vitesse de réaction et sa sûreté. Sa taille (1,97 mètre) constitue également un atout non-négligeable. La presse allemande souligne qu'il commet fort peu d'erreurs. Elle en a répertorié deux préjudiciables lors de ses 110 premiers matches de Bundesliga sous le maillot du VfL Wolfsburg: en avril 2018 à Mönchengladbach et la saison passée en déplacement à l'Union Berlin. Le Brabançon, d'un naturel très calme et réaliste, n'a disputé qu'une seule rencontre avec l'équipe nationale: en septembre dernier contre l'Islande. En 2014, une fracture du tibia droit l'a empêché de participer au Mondial brésilien. Le football prôné par Glasner est très intense. L'international autrichien Xaver Schlager (23 ans) joue un rôle crucial dans son 4-2-3-1. Le médian défensif, transféré du RB Salzbourg en juillet 2019, mise sur son physique: il raffole des duels et une fois le ballon reconquis, il place son équipe en supériorité numérique tout en initiant les actions offensives aux côtés de Maximilian Arnold ou de Josuha Guilavogui. Plus haut sur le pré, trois pions sont disposés en soutien de Wout Weghorst qui évolue en pointe: Renato Steffen, Yannick Gerhardt et Ridle Baku. Chargés d'approvisionner le Néerlandais, ils sont sans cesse en mouvement, ce qui requiert une énorme dépense d'énergie. L'entraîneur a également inculqué une grande souplesse tactique à ses joueurs. On en a eu un échantillon cette saison contre le RB Leipzig. Lors de la seizième journée, à la mi-janvier, il a modifié son système de jeu après 22 minutes, passant à trois hommes en défense afin de surprendre son homologue, Julian Nagelsmann, sur le flanc gauche, en opposant trois joueurs à ses deux extérieurs. La partie s'est achevée sur un nul 2-2. En face, Angeliño (24 ans) est le joueur le plus surprenant de Leipzig. Il a quitté Manchester City pour l'Allemagne début 2020, bien déterminé à montrer, sur le flanc gauche, qu'il aurait mérité la confiance de Pep Guardiola. La semaine dernière, l'Espagnol s'en est d'ailleurs pris au Catalan, dans la presse à sensation. "Ici, on m'a fait confiance dès le premier jour", a-t-il déclaré au quotidien Bild. "Le club et l'entraîneur m'ont donné un fameux coup de pouce." Leipzig, qui est le principal rival du Bayern pour le titre, encaisse peu, mais n'a pas encore trouvé de remplaçant adéquat à son ancien buteur Timo Werner (Chelsea). Yussuf Poulsen et Emil Forsberg sont les plus prolifiques, mais Alexander Sörloth (ex-Gand) et Hee-chan Hwang n'ont pas encore répondu aux attentes. Le RB voudrait transférer le Sénégalais Boulaye Dia (24 ans, Reims) l'été prochain, pour quinze millions.