Les cinq plus grands championnats d'Europe seront au repos pendant un certain temps à partir de ce week-end. Il s'agit d'une pause hivernale tardive car de nombreux clubs ont vu partir plusieurs joueurs pour les qualifications de la Coupe du monde dans les zones Asie et d' Amérique du Sud. Sans compter, la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations.
...

Les cinq plus grands championnats d'Europe seront au repos pendant un certain temps à partir de ce week-end. Il s'agit d'une pause hivernale tardive car de nombreux clubs ont vu partir plusieurs joueurs pour les qualifications de la Coupe du monde dans les zones Asie et d' Amérique du Sud. Sans compter, la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations.Pour l'entraîneur italien Roberto Mancini, c'est le moment idéal pour réunir à nouveau ses troupes un court laps de temps du mercredi au vendredi. Selon le sélectionneur, le délai entre le dernier match international de novembre et les qualifications vitales pour la Coupe du monde en mars est trop long. En barrages, l'Italie affrontera la Macédoine du Nord et, dans une éventuelle finale, le vainqueur du match entre le Portugal et la Turquie. Ce sera une mise au vert de trois jours, sans aucun contact avec le monde extérieur. Mancini prend la situation au sérieux : il n'est pas question que le champion européen ne soit pas au rendez-vous de la prochaine Coupe du monde au Qatar.Mancio a convoqué plus de 30 noms pour ce court camp d'entraînement. Pour avoir à sa disposition aussi bien ses certitudes dans le noyau que pour intégrer de nouveaux joueurs. Cela explique la présence des récents naturalisés Luiz Felipe (Lazio) et Joao Pedro (Cagliari), mais aussi le retour de Mario Balotelli. Oui, on n'y croyait plus, mais l'enfant terrible du football transalpin, désormais âgé de 31 ans, fête son retour chez les Azzurri.Le fait que Balotelli ait été soudainement appelé peut s'expliquer par plusieurs facteurs. Roberto Mancini et Balotelli se connaissent depuis très longtemps. L'entraîneur de 57 ans l'avait déjà dirigé à l'Inter et a ensuite emmené son jeune poulain à Manchester City en 2010 pour un montant record. Super Mario y est resté jusqu'en 2013. C'était l'âge d'or de l'attaquant et l'amour entre les deux hommes est lui aussi resté très fort.Cependant, Balotelli n'a plus jamais retrouvé le haut niveau qui lui avait permis de marcher sur la défense allemande lors de la demi-finale de l'Euro 2012. Il a tenté de relancer sa carrière à l'AC Milan, puis à Liverpool et aussi Nice, Marseille, Brescia et Monza. Mais, aussi étrange cela puisse paraître, il ne semble avoir trouvé la vraie paix qu'à l'âge de 31 ans avec le modeste club turc d'Adana Demirspor. En 21 matches cette saison, il a marqué à 9 reprises. C'est déjà un but de plus que lors de son passage à Marseille en 2019, mais il n'a plus passé la barre des 10 buts en saison depuis 2017-2018 avec 26 buts marqués toutes compétitions confondues. Il avait d'ailleurs pu revenir en sélection grâce à cet état de forme.En Turquie, Balotelli est dirigé par un autre Italien, Vincenzo Montella. Ce dernier s'est entretenu à de nombreuses reprises avec Mancio pour évoquer le cas de l'arraquant. Selon l'ancien technicien du Milan et de la Fiorentina, l'attitude de Balotelli aurait complètement changé depuis son arrivée en Turquie. "Mario n'a jamais été aussi motivé et concentré que cette saison", a-t-il déclaré à la presse transalpine en décembre. Que Balotelli ait vraiment changé et qu'il vive désormais uniquement pour son métuer, Mancini veut forcément le voir de ses propres yeux dans les prochains jours.Reste à savoir si Balotelli fera effectivement partie des plans de Mancini en mars. La Squadra Azzurra compte également d'autres buteurs, dont Ciro Immobile (meilleur buteur de Serie A), Andrea Belotti (actuellement blessé) et le jeune talent Gianluca Scamacca, qui est désormais convoité par tous les grands clubs italiens. Mais pour le moment, aucun de ces trois noms n'a encore réussi à convaincre en équipe nationale. Au cours des 14 derniers matches, l'Italie n'a marqué "que" 26 fois, et seulement 6 fois c'était une réalisation de l'un de ses numéros 9. Mancini reste donc toujours à la recherche d'un attaquant capable de marquer régulièrement en Nazionale et se demande si son vieil ami Balotelli ne pourrait pas être l'homme providentiel.S'il devait jouer en mars, ce serait le deuxième retour de Super Mario sous la houlette de Mancini. Il avait déjà connu une absence en sélection entre 2014 et 2018 avant d'être rappelé une première fois par son mentor. Mais après son dernier match en septembre de la même année, un duel en Ligue des Nations contre la Pologne, Balotelli a disparu des radars italiens. Maintenant, il semble être de retour (pour un certain temps).