Où est Yusuf Demir ? C'est une question que les médias espagnols ont posé à haute voix ces derniers jours. Le "Messi autrichien" de 18 ans avait impressionné les observateurs en début de saison, mais il a dû renoncer aux derniers matchs en raison de "problèmes d'estomac".

C'est du moins la version officielle donnée par le FC Barcelone pour justifier son absence. Dans les coulisses, cependant, il semble que quelque chose d'autre se trame. L'été dernier, le Barça l'avait obtenu en prêt au Rapid Vienne et avait payé 500 000 euros pour cette location. Une clause était aussi incluse dans le contrat : si l'ailier virevoltant disputait dix matches avec l'équipe première, le FC Barcelone devait lever une option d'achat de 10 millions d'euros

Depuis le 8 décembre et le match de Ligue des champions au Bayern Munich, le compteur de l'Autrichien reste bloqué à... neuf matches pour le Barça. Il semble dès lors très probable que Yusuf Demir ait été écarté de la sélection depuis lors pour ne pas avoir à lever l'option d'achat. Et ce alors que, ces dernières semaines,Xavi n'a pas pu faire appel à Sergio Agüero, Memphis Depay, Martin Braithwaite et Ansu Fati pour composer sa ligne d'attaque. Ne pas payer 10 millions d'euros pour Demir, mais ensuite en débourser 55 pour Ferran Torres, comment est-ce possible ?

Pour ne pas avoir à payer les 10 millions d'euros de l'option d'achat obligatoire de Yusuf Demir après 10 rencontres jouées, le compteur du joueur autrichien reste bloqué à neuf., iStock
Pour ne pas avoir à payer les 10 millions d'euros de l'option d'achat obligatoire de Yusuf Demir après 10 rencontres jouées, le compteur du joueur autrichien reste bloqué à neuf. © iStock

Masse salariale

Le FC Barcelone a la ferme intention de laisser partir un certain nombre de joueurs lors de ce mercato d'hiver. Il veut ainsi libérer de l'argent pour des transferts entrants. Parce que Sergio Agüero a été contraint de mettre fin à sa carrière en raison de problèmes cardiaques, Dani Alves pourrait être inscrit dans le noyau A. Le vétéran brésilien sera disponible à partir de janvier.

Yusuf Demir est également disponible. Son salaire ne pèse pas si lourd sur la masse salariale du club, mais chaque petit geste compte. On s'attend à ce que le Barça essaie encore en janvier de réduire encore plus sa charge salariale totale en se débarrassant de quelques éléments coûteux mais trop rarement employés comme Philippe Coutinho et Samuel Umtiti.

En plus de ces efforts financiers, le club espère attirer un certain nombre de nouveaux sponsors pour augmenter son budget.

Trop coûteux et rarement utilisés, Philippe Coutinho et Samuel Umtiti devront se trouver un autre point de chute cet hiver. C'est du moins ce que le Barça espère., iStock
Trop coûteux et rarement utilisés, Philippe Coutinho et Samuel Umtiti devront se trouver un autre point de chute cet hiver. C'est du moins ce que le Barça espère. © iStock

55 millions + 10 millions

L'indemnité de transfert que le FC Barcelone paiera à Manchester City pour le transfert de Ferran Torres s'élève à 55 millions d'euros. Cependant, le Barça ne mettra pas cet argent sur la table immédiatement si l'on en croit Marca. Le montant sera payé en quatre versements, dont le premier ne devra être effectué que cet été. Les Catalans ne dervront donc pas mettre immédiatement la main à la poche. Dans le contrat de l'ailier espagnol de 21 ans, il y a également quelques clauses supplémentaires incluses qui pourraient augmenter le montant de transfert de 10 millions d'euros.

Le FC Barcelone doit verser ce supplément à Manchester s'il remporte la Ligue des champions et que Torres joue 70 % des matchs. C'est également le cas si le joueur remporte le Ballon d'or ou le Soulier d'or ou si le Barça le vend pour plus de 100 millions d'euros.

Joueur important

Au départ, Manchester City n'avait pas l'intention de laisser partir Ferran Torres. Les Cityzens avaient fait venir le joueur de Valence lors de l'été 2020 pour 25 millions d'euros. Son contrat stipulait d'ailleurs que des négociations sur un transfert ne pourraient avoir lieu que si "un grand club européen" venait frapper à la porte. Lorsque Torres a lui-même indiqué qu'il souhaitait partir au FC Barcelone, Pep Guardiola a alors donné son feu vert pour entamer les négociations .Au Barça, Ferran Torres a reçu la promesse de devenir un joueur important, ce qui était plus difficile chez les Cityzens en raison de la forte concurrence à son poste avec les Mahrez, Foden et autres.

La concurrence à Manchester City (ici avec Ryad Mahrez en arrière-plan) était plus importante qu'elle ne le sera au Camp Nou., iStock
La concurrence à Manchester City (ici avec Ryad Mahrez en arrière-plan) était plus importante qu'elle ne le sera au Camp Nou. © iStock
Où est Yusuf Demir ? C'est une question que les médias espagnols ont posé à haute voix ces derniers jours. Le "Messi autrichien" de 18 ans avait impressionné les observateurs en début de saison, mais il a dû renoncer aux derniers matchs en raison de "problèmes d'estomac".C'est du moins la version officielle donnée par le FC Barcelone pour justifier son absence. Dans les coulisses, cependant, il semble que quelque chose d'autre se trame. L'été dernier, le Barça l'avait obtenu en prêt au Rapid Vienne et avait payé 500 000 euros pour cette location. Une clause était aussi incluse dans le contrat : si l'ailier virevoltant disputait dix matches avec l'équipe première, le FC Barcelone devait lever une option d'achat de 10 millions d'euros Depuis le 8 décembre et le match de Ligue des champions au Bayern Munich, le compteur de l'Autrichien reste bloqué à... neuf matches pour le Barça. Il semble dès lors très probable que Yusuf Demir ait été écarté de la sélection depuis lors pour ne pas avoir à lever l'option d'achat. Et ce alors que, ces dernières semaines,Xavi n'a pas pu faire appel à Sergio Agüero, Memphis Depay, Martin Braithwaite et Ansu Fati pour composer sa ligne d'attaque. Ne pas payer 10 millions d'euros pour Demir, mais ensuite en débourser 55 pour Ferran Torres, comment est-ce possible ?Le FC Barcelone a la ferme intention de laisser partir un certain nombre de joueurs lors de ce mercato d'hiver. Il veut ainsi libérer de l'argent pour des transferts entrants. Parce que Sergio Agüero a été contraint de mettre fin à sa carrière en raison de problèmes cardiaques, Dani Alves pourrait être inscrit dans le noyau A. Le vétéran brésilien sera disponible à partir de janvier.Yusuf Demir est également disponible. Son salaire ne pèse pas si lourd sur la masse salariale du club, mais chaque petit geste compte. On s'attend à ce que le Barça essaie encore en janvier de réduire encore plus sa charge salariale totale en se débarrassant de quelques éléments coûteux mais trop rarement employés comme Philippe Coutinho et Samuel Umtiti. En plus de ces efforts financiers, le club espère attirer un certain nombre de nouveaux sponsors pour augmenter son budget.L'indemnité de transfert que le FC Barcelone paiera à Manchester City pour le transfert de Ferran Torres s'élève à 55 millions d'euros. Cependant, le Barça ne mettra pas cet argent sur la table immédiatement si l'on en croit Marca. Le montant sera payé en quatre versements, dont le premier ne devra être effectué que cet été. Les Catalans ne dervront donc pas mettre immédiatement la main à la poche. Dans le contrat de l'ailier espagnol de 21 ans, il y a également quelques clauses supplémentaires incluses qui pourraient augmenter le montant de transfert de 10 millions d'euros.Le FC Barcelone doit verser ce supplément à Manchester s'il remporte la Ligue des champions et que Torres joue 70 % des matchs. C'est également le cas si le joueur remporte le Ballon d'or ou le Soulier d'or ou si le Barça le vend pour plus de 100 millions d'euros. Au départ, Manchester City n'avait pas l'intention de laisser partir Ferran Torres. Les Cityzens avaient fait venir le joueur de Valence lors de l'été 2020 pour 25 millions d'euros. Son contrat stipulait d'ailleurs que des négociations sur un transfert ne pourraient avoir lieu que si "un grand club européen" venait frapper à la porte. Lorsque Torres a lui-même indiqué qu'il souhaitait partir au FC Barcelone, Pep Guardiola a alors donné son feu vert pour entamer les négociations .Au Barça, Ferran Torres a reçu la promesse de devenir un joueur important, ce qui était plus difficile chez les Cityzens en raison de la forte concurrence à son poste avec les Mahrez, Foden et autres.