Les trois clubs belges engagés cette semaine en Europa League n'avaient pas à affronter un programme très difficile. De son côté, le Club de Bruges n'a pas montré grand-chose face à un Dortmund trop fort, mais il ne pouvait pas faire beaucoup mieux. C'est un peu différent pour Gand, l'Antwerp et le Standard. Leurs adversaires étaient le leader du championnat serbe (classé seizième sur la liste des coefficients), le troisième du championnat d'Autriche (dixième) et le dixième du championnat polonais (trentième!). Pourtant, ni les Rouches, ni les Buffalos, ni le Great Old n'ont donné l'impression d'avoir une chance de gratter quelque chose face à ces adversaires.

Ces deux dernières semaines, les clubs belges se sont malgré tout bien débrouillés, avec 0,8, puis 0,6 point obtenu au coefficient par le Club Bruges et l'Antwerp. Cette semaine, cependant, le compteur restera à 0,0. Même Charleroi, qui n'a pas atteint la phase de groupes en Europa, a déjà gagné plus que les Buffalos, qui ont pourtant disputé trois matches de plus.

Comment fonctionne le classement des coefficients européens ?

ClubPointsCoefficientDescription
Club Bruges71.44 points pour groupe CL + 2 points pour victoire en groupe CL + 1 point pour nul en groupe CL
La Gantoise1.5 0.31.5 point pour victoire en Q3 CL
Antwerp40.84 points pour deux victoires en groupe EL
Standard4.50.94.5 points pour trois victoires en tours préliminaires EL
Charleroi20.41.5 point pour victoire en Q3 EL + 0.5 point pour défaite en barrage EL
Total193.8

La Belgique et ses représentants ont été tellement mauvais cette semaine qu'ils voient les Pays-Bas leur chiper la huitième place dans ce fameux classement des coefficients. Nos voisins du nord ont gagné 0,8 point cette semaine après les victoires de l'Ajax (1-2 contre Midtjylland en CL) et de Feyenoord (3-1 contre le CSKA Moscou en EL). Par conséquent, les Néerlandais ont actuellement 0,3 point d'avance sur la Belgique.

Et attention à nos arrières, car l'Autriche, l'Ukraine et même l'Écosse soufflent également dans notre cou, même si le coeff' belge a encore de la marge. La victoire de LASK sur l'Antwerp a toutefois été importante pour les Autrichiens, car celle-ci leur a permis de rattraper 0,4 point sur les Belges. En plus de cela, l'Autriche a également obtenu 0,4 point suite à la victoire du Rapid Vienne sur Dundalk en Irlande. Les défaites du RB Salzbourg (3-2 contre l'Atlético en CL) et Wolfsberger (1-0 contre le Dinamo Zagreb en EL) n'ont toutefois rapporté aucun point supplémentaire.

L'Antwerp s'est inclinée face à Linz en Europa League. Tout profit pour le foot autrichien !, © BELGA (YORICK JANSENS)
L'Antwerp s'est inclinée face à Linz en Europa League. Tout profit pour le foot autrichien ! © © BELGA (YORICK JANSENS)

L'Écosse a joué de malchance cette semaine. Dans le groupe du Standard, les Rangers ont concédé un match nul in extremis contre Benfica, alors qu'ils ont longtemps mené 1-3. Le Celtic s'est incliné à domicile face au Sparta Prague (1-4). Dès lors, les Écossais n'ont gagné que 0,2 point.

Enfin, l'Ukraine a vécu une semaine aussi mauvaise que la Belgique. En Ligue des champions, le Shakhtar Donetsk (0-6 contre Mönchengladbach) et le Dynamo Kiev (2-1 contre Barcelone) ont perdu, et en Ligue Europa, Luhansk n'a pas réussi à réaliser un coup contre l'AEK Athènes (1-4). Les Ukrainiens sont donc eux aussi à la traîne avec 0 point.

Classement actuel :

PaysCoefficientÉquipes
7. Russie37.2154/6
8. Pays-Bas34.6004/5
9. Belgique34.3004/5
10. Autriche33.4254/5
11. Écosse30.3752/5
12. Ukraine29.9003/4
13. Turquie29.7002/5

En soi, cette neuvième place n'est pas un problème pour la Belgique. Les places pour les compétitions européennes sont réparties à parts égales pour les pays classés de la septième à la dixième place. Elles offrent toutes une place automatique pour le champion en phase de groupes de la Ligue des Champions, et le vainqueur de la Coupe est assuré de rejoindre les poules de la Ligue Europa.

Tout ce qui suit ne garantit en revanche pas d'être européen. Passée cette dixième place, nos clubs belges devraient alors se farcir des tours préliminaires, y compris le champion et le vainqueur de la Coupe. Il y a toutefois une subtilité pour la onzième place: si le vainqueur de la CL parvient également à se qualifier pour la Ligue des Champions via son propre championnat, le champion du onzième pays peut également se rendre directement en phase de groupes de la C1. Un cas de figure qui se produit presque chaque année.

Les prochaines semaines européennes seront cruciales pour le football belge.

Le classement actuel est basé sur le total des cinq dernières saisons, de l'exercice 2016-17 à cette année. Un laps de temps durant lequel nos clubs belges se sont très bien comportés, avec deux quarts de finale en EL qui ont rapporté 12 500 points. Cependant, ceux-ci disparaîtront après cette saison, de sorte que les Belges ne seront plus que treizièmes au classement virtuel la saison prochaine. Pas de football européen garanti pour les clubs belges, donc. Les prochaines semaines seront plus que jamais cruciales pour le football belge.

PaysCoefficient
8. Autriche26.050
9. Écosse26.000
10. Pays-Bas25.500
11. Ukraine24.400
12. Serbie22.375
13. Belgique21.800
14. Chypre21.750
Les trois clubs belges engagés cette semaine en Europa League n'avaient pas à affronter un programme très difficile. De son côté, le Club de Bruges n'a pas montré grand-chose face à un Dortmund trop fort, mais il ne pouvait pas faire beaucoup mieux. C'est un peu différent pour Gand, l'Antwerp et le Standard. Leurs adversaires étaient le leader du championnat serbe (classé seizième sur la liste des coefficients), le troisième du championnat d'Autriche (dixième) et le dixième du championnat polonais (trentième!). Pourtant, ni les Rouches, ni les Buffalos, ni le Great Old n'ont donné l'impression d'avoir une chance de gratter quelque chose face à ces adversaires. Ces deux dernières semaines, les clubs belges se sont malgré tout bien débrouillés, avec 0,8, puis 0,6 point obtenu au coefficient par le Club Bruges et l'Antwerp. Cette semaine, cependant, le compteur restera à 0,0. Même Charleroi, qui n'a pas atteint la phase de groupes en Europa, a déjà gagné plus que les Buffalos, qui ont pourtant disputé trois matches de plus.Comment fonctionne le classement des coefficients européens ? La Belgique et ses représentants ont été tellement mauvais cette semaine qu'ils voient les Pays-Bas leur chiper la huitième place dans ce fameux classement des coefficients. Nos voisins du nord ont gagné 0,8 point cette semaine après les victoires de l'Ajax (1-2 contre Midtjylland en CL) et de Feyenoord (3-1 contre le CSKA Moscou en EL). Par conséquent, les Néerlandais ont actuellement 0,3 point d'avance sur la Belgique.Et attention à nos arrières, car l'Autriche, l'Ukraine et même l'Écosse soufflent également dans notre cou, même si le coeff' belge a encore de la marge. La victoire de LASK sur l'Antwerp a toutefois été importante pour les Autrichiens, car celle-ci leur a permis de rattraper 0,4 point sur les Belges. En plus de cela, l'Autriche a également obtenu 0,4 point suite à la victoire du Rapid Vienne sur Dundalk en Irlande. Les défaites du RB Salzbourg (3-2 contre l'Atlético en CL) et Wolfsberger (1-0 contre le Dinamo Zagreb en EL) n'ont toutefois rapporté aucun point supplémentaire.L'Écosse a joué de malchance cette semaine. Dans le groupe du Standard, les Rangers ont concédé un match nul in extremis contre Benfica, alors qu'ils ont longtemps mené 1-3. Le Celtic s'est incliné à domicile face au Sparta Prague (1-4). Dès lors, les Écossais n'ont gagné que 0,2 point. Enfin, l'Ukraine a vécu une semaine aussi mauvaise que la Belgique. En Ligue des champions, le Shakhtar Donetsk (0-6 contre Mönchengladbach) et le Dynamo Kiev (2-1 contre Barcelone) ont perdu, et en Ligue Europa, Luhansk n'a pas réussi à réaliser un coup contre l'AEK Athènes (1-4). Les Ukrainiens sont donc eux aussi à la traîne avec 0 point.Classement actuel :En soi, cette neuvième place n'est pas un problème pour la Belgique. Les places pour les compétitions européennes sont réparties à parts égales pour les pays classés de la septième à la dixième place. Elles offrent toutes une place automatique pour le champion en phase de groupes de la Ligue des Champions, et le vainqueur de la Coupe est assuré de rejoindre les poules de la Ligue Europa. Tout ce qui suit ne garantit en revanche pas d'être européen. Passée cette dixième place, nos clubs belges devraient alors se farcir des tours préliminaires, y compris le champion et le vainqueur de la Coupe. Il y a toutefois une subtilité pour la onzième place: si le vainqueur de la CL parvient également à se qualifier pour la Ligue des Champions via son propre championnat, le champion du onzième pays peut également se rendre directement en phase de groupes de la C1. Un cas de figure qui se produit presque chaque année.Le classement actuel est basé sur le total des cinq dernières saisons, de l'exercice 2016-17 à cette année. Un laps de temps durant lequel nos clubs belges se sont très bien comportés, avec deux quarts de finale en EL qui ont rapporté 12 500 points. Cependant, ceux-ci disparaîtront après cette saison, de sorte que les Belges ne seront plus que treizièmes au classement virtuel la saison prochaine. Pas de football européen garanti pour les clubs belges, donc. Les prochaines semaines seront plus que jamais cruciales pour le football belge.