Heureusement qu'on a la Conference League ! Certes, Gand s'est pris les pieds dans le tapis de façon incompréhensible chez les Chypriotes de Famagouste. Mais les Buffalos sont assurés de terminer en tête de leur groupe, ce qui nous offre deux points dans le classement des coefficients, soit l'équivalent d'une victoire.

Ça fait du bien après la déculottée prise par les Brugeois contre Leipzig, une rammeling qui compromet fortement leurs chances de passer l'hiver européen. Et en Europa League, la Belgique a dû se contenter de deux matches nuls : Genk n'a pas su faire mieux que 1-1 à Zabreb, alors que l'Antwerp a laissé filer la victoire dans les dernières secondes à Francfort (2-2).

Malgré leur défaite, les Gantois restent nos meilleurs représentants, comme illustré dans le tableau ci-dessous.

ClubPointsCoefficientExplication
Club Bruges71.4004 points pour participation LC ; 1 point pour nul en poule ; 2 points pour victoire
KRC Genk40.8002 points pour victoire en poule ; 2 points pour nuls en poule EL
Antwerp30.6001 point pour victoire en préliminaires ; 2 points pour nuls en poules EL
La Gantoise12,52.5003 points pour victoires en préliminaires Conference League ; 0,5 point pour nul Conference League ; 6 points pour victoires en poules Conference League ; 1 point pour nul en poule Conference League ; 2 points pour première place en poule Conference League
Anderlecht2,50.5002 points pour victoires en préliminaires Conference League ; 0,5 point pour nul en préliminaires Conference League
Total295.800

La concurrence perd des plumes

Les deux nuls de nos clubs cette semaine et la première place de la poule pour Gand nous permettent de nous rapprocher de la onzième place, qui offre une qualification directe pour la Ligue des Champions en 2023-2024. Parce que nos principaux concurrents ont aussi abandonné des points. La Serbie a engrangé une victoire (Étoile Rouge de Belgrade face à Ludogorets), mais le Partizan voisin s'est incliné contre Flora Tallin. Cela permet à ce pays de rester juste devant nous au classement des coefficients.

L'Ukraine n'a rien grappillé cette semaine. Le Dynamo Kiev s'est incliné contre le Bayern, le Shakhtar Donetsk n'a pas fait mieux contre l'Inter et Luhansk a bu la tasse contre l'AS Rome. Parmi les pays juste mieux classés que la Belgique, c'est la Russie qui a fait la meilleure affaire. Le Zenit a pris un point en Ligue des Champions contre Malmö et le Spartak Moscou a battu Naples. Le Lokomotiv de la même ville a perdu contre la Lazio.

La Belgique a encore du boulot pour accrocher la onzième place mais l'écart par rapport à l'Ukraine s'est réduit à 0,6 point. Au début de cette campagne européenne, il était encore de 2 points.

À signaler que nos voisins néerlandais sont occupés à faire un solide parcours. Un des meilleurs de leur histoire, à tel point que des nations comme le Portugal et la France doivent commencer à s'inquiéter. Dans deux ans, les Néerlandais pourraient avoir deux accès directs à la Ligue des Champions, alors que nous avons les pires peines à en arracher un. Ils ont encore cinq équipes en course, elles ont déjà disputé 25 matches et en ont gagné 15, pour 7 nuls. Avec une différence de buts de + 26. Àtitre de comparaison, nos clubs n'ont gagné que 4 de leurs 20 affrontements. Pour une différence de buts de - 18.

PaysCoefficient cette saisonCoefficientÉquipes toujours concernées
9. Écosse4.50033.5002/5
10. Russie3.50032.6823/5
11. Ukraine3.80031.4003/5
12. Serbie6.00029.8752/4
13. Belgique5.80029.8004/5
14. Suisse6.75028.6752/4

Comment calcule-t-on le coefficient européen ?

Le coefficient est calculé sur la base des résultats de la saison en cours. A partir de la phase de groupes, les équipes marquent 2 points pour une victoire et 1 point pour un nul. Que ce soit en Ligue des Champions, en Europa League ou en Conference League.

Aux tours préliminaires, c'est 1 point par victoire et un demi-point par match nul.

Une participation aux poules de la Ligue des Champions vaut d'un coup 4 points, ce qui fait vite une différence dans le classement. Une qualification pour les huitièmes rapporte à nouveau 4 points. Ensuite, c'est encore 1 point pour une accession au tour suivant, et un demi-point en cas d'élimination.

Si Bruges est reversé en Europa League, la Belgique marquera 1 point. En Europa League et Conference League, le club qui passe l'hiver marque 2 points s'il a fini en tête de sa poule, 1 point s'il a terminé deuxième.

Pour calculer le coefficient européen d'un pays, il faut diviser les points de chaque pays par le nombre de clubs qui ont entamé la campagne (5 dans le cas de la Belgique).

Pour calculer le coefficient national, on tient compte des classements totaux des cinq dernières saisons, dont celle en cours.

Heureusement qu'on a la Conference League ! Certes, Gand s'est pris les pieds dans le tapis de façon incompréhensible chez les Chypriotes de Famagouste. Mais les Buffalos sont assurés de terminer en tête de leur groupe, ce qui nous offre deux points dans le classement des coefficients, soit l'équivalent d'une victoire.Ça fait du bien après la déculottée prise par les Brugeois contre Leipzig, une rammeling qui compromet fortement leurs chances de passer l'hiver européen. Et en Europa League, la Belgique a dû se contenter de deux matches nuls : Genk n'a pas su faire mieux que 1-1 à Zabreb, alors que l'Antwerp a laissé filer la victoire dans les dernières secondes à Francfort (2-2).Malgré leur défaite, les Gantois restent nos meilleurs représentants, comme illustré dans le tableau ci-dessous.Les deux nuls de nos clubs cette semaine et la première place de la poule pour Gand nous permettent de nous rapprocher de la onzième place, qui offre une qualification directe pour la Ligue des Champions en 2023-2024. Parce que nos principaux concurrents ont aussi abandonné des points. La Serbie a engrangé une victoire (Étoile Rouge de Belgrade face à Ludogorets), mais le Partizan voisin s'est incliné contre Flora Tallin. Cela permet à ce pays de rester juste devant nous au classement des coefficients.L'Ukraine n'a rien grappillé cette semaine. Le Dynamo Kiev s'est incliné contre le Bayern, le Shakhtar Donetsk n'a pas fait mieux contre l'Inter et Luhansk a bu la tasse contre l'AS Rome. Parmi les pays juste mieux classés que la Belgique, c'est la Russie qui a fait la meilleure affaire. Le Zenit a pris un point en Ligue des Champions contre Malmö et le Spartak Moscou a battu Naples. Le Lokomotiv de la même ville a perdu contre la Lazio.La Belgique a encore du boulot pour accrocher la onzième place mais l'écart par rapport à l'Ukraine s'est réduit à 0,6 point. Au début de cette campagne européenne, il était encore de 2 points.À signaler que nos voisins néerlandais sont occupés à faire un solide parcours. Un des meilleurs de leur histoire, à tel point que des nations comme le Portugal et la France doivent commencer à s'inquiéter. Dans deux ans, les Néerlandais pourraient avoir deux accès directs à la Ligue des Champions, alors que nous avons les pires peines à en arracher un. Ils ont encore cinq équipes en course, elles ont déjà disputé 25 matches et en ont gagné 15, pour 7 nuls. Avec une différence de buts de + 26. Àtitre de comparaison, nos clubs n'ont gagné que 4 de leurs 20 affrontements. Pour une différence de buts de - 18.