L'international néerlandais est dans la forme de sa vie. Et ça permet au PSV de compter le maximum de points après trois matches, et donc d'occuper la tête du classement. Certes, l'élimination en barrages de la Ligue des Champions face aux Portugais de Benfica a fait très mal à Eindhoven. Mais contre Groningen en championnat, Cody Gakpo (le seul joueur du noyau qui est né et a grandi dans cett...

L'international néerlandais est dans la forme de sa vie. Et ça permet au PSV de compter le maximum de points après trois matches, et donc d'occuper la tête du classement. Certes, l'élimination en barrages de la Ligue des Champions face aux Portugais de Benfica a fait très mal à Eindhoven. Mais contre Groningen en championnat, Cody Gakpo (le seul joueur du noyau qui est né et a grandi dans cette ville) a fait fort avec un but et deux passes décisives. De quoi le faire grimper dans la hiérarchie de Louis van Gaal pour viser une place dans l'équipe nationale qui se prépare à affronter la Norvège. Ce fut une surprise quand Frank de Boer a repris Gakpo pour le dernier EURO. Il avait alors été préféré à Steven Bergwijn et Anwar El Ghazi. Mais dans ce tournoi, il a juste eu droit à une montée au jeu contre la Macédoine du Nord. Parce que le coach avait opté pour une occupation en 5-3-2 qui ne convenait pas à ses qualités d'ailier. Par contre, il a les armes pour le 4-3-3 que devrait choisir Louis van Gaal: l'explosivité, l'art du dribble, la puissance physique, le tir précis et accessoirement la bonne mentalité. Les commentaires sont positifs aux Pays-Bas. Comme l'ancien international Pierre van Hooijdonk, le consultant télé Theo Janssen (qu'on a connu à Genk) est sous le charme de ce joueur culminant à 193 centimètres. "C'est simple, il a tout. Le toucher de balle, une bonne passe tranchante, le dribble et la faculté de jouer entre les lignes." Son entraîneur actuel, Roger Schmidt, est bien d'accord. Gakpo est fait pour pratiquer son Volgasfussball, ce jeu qu'il a introduit au PSV durant l'été de l'année dernière. "Il est déjà très complet", dit le coach. "Il accélère très bien quand il a le ballon au pied. Il n'en est qu'au début de son parcours, mais il peut devenir un très grand joueur." La valeur marchande de Gakpo est déjà montée à 18 millions d'euros.