Le PSG a vraiment pu prendre de la distance lors de l'entrée de jeu de Kylian Mbappé, auteur d'un triplé et un assist en une demi-heure.

"Lors du premier goal, nous n'avons pas fait ce qui était prévu", a admis le coach Clement après le match. "Deli aurait dû être près de Di Maria. Nous avons aussi donné le second but. Le travail de défense et de pression était bon dans la première heure, en nous avons bien combiné, mais nous aurions dû avoir une meilleure vue d'ensemble. Nous travaillons avec un groupe jeune, c'est logique de que des fautes soient commises de temps à autre. Ils doivent encore apprendre à ne pas rester sur la déception, mais continuer à avancer. Je suis vraiment fier de cette première heure.

Pour pallier l'absence de Ruud Vormer, suspendu, l'entraîneur brugeois Philippe Clement choisissait de lancer le jeune Charles De Ketelaere, 18 ans. "Il a certainement montré des choses positives. Ce sont de très bonnes leçons, ce qui est aussi important pour mon groupe: nous restons fidèles à notre manière de jouer, avec beaucoup de courage. Nous créons des espaces et nous avons rendu la tâche difficile à l'adversaire jusqu'au 0-2, c'est aussi ce que le coach adverse m'a dit après le match", a commenté Clement.

Thomas Tuchel: "Un match très compliqué"

"On a gagné un match très compliqué, le résultat est exceptionnel. Ce n'est jamais facile de gagner contre Bruges à Bruges. Et on a marqué cinq buts, c'est exceptionnel. C'est un grand pas en avant vers la qualification en huitièmes de finale.

Kylian (Mbappé, ndlr), s'il peut jouer 90 minutes, il joue, c'est comme ça. On sait qu'il est capable d'être décisif, c'est clair, ce n'est pas nécessaire de le prouver encore et encore. Il veut jouer, je veux jouer toujours avec lui. (Son entrée en jeu n')était pas une chose tactique, c'était pour lui donner des minutes. Il est très intelligent et sait que c'est la meilleure chose pour lui.

On a défendu trop bas, trop passivement. On n'a pas gagné des duels en un contre un mais on n'a jamais perdu notre confiance, notre esprit.

Edi (Cavani, ndlr) n'est pas prêt pour jouer 90 minutes. Aujourd'hui, on a décidé de commencer avec tous les joueurs capables de jouer 90 minutes. Mauro (Icardi, auteur des 1er et 3e buts) est très fiable pour nous, il marque des buts, c'est super. Il travaille beaucoup, il est très discipliné, il contrôle le ballon et est très intelligent tactiquement. Edi travaille aussi beaucoup quand il joue pour nous. On a la qualité pour jouer sans Edi à ce niveau-là. On a joué aujourd'hui sans Ney, sans Idrissa Gueye. Tout le monde doit se battre pour être titulaire, ça peut changer tous les 3 jours".