En crise il y a encore quelques jours, voilà le Real Madrid soudainement revenu parmi les grands. Le club merengue est en effet co-leader en Primera División avec l'Atlético Madrid (qui a encore deux matches en retard) et la Real Sociedad, et est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, où l'attend l'Atalanta.

À la mi-janvier, ça sera au tour de la Supercoupe d'Espagne, qui se joue sous la forme d'un mini-tournoi, avec l'Athletic Bilbao comme adversaire en demi-finale, de se dresser sur la route madrilène. Dans l'autre demi-finale, le FC Barcelone et la Real Sociedad s'affronteront pour un ticket final. Bref, le 17 janvier, il se pourrait enfin qu'Eden Hazard et Lionel Messi se regardent dans les yeux dans le cadre d'un Clásico. Un choc auquel Hazard, blessé dans les trois précédentes éditions, n'a pas encore pu goûter depuis son arrivée au Real. À noter que les quatre équipes en lice pour la Supercoupe seront dispensées de prochain tour de la Copa del Rey et que la compétition se disputera en Andalousie (Cordoue, Málaga et Séville).

Et on ne rêve que d'un seul cadeau de Noël en cette fin d'année : revoir Hazard au coup d'envoi d'un match des Diables rouges !

En temps normal, on pourrait voir dans ce trip andalou un beau projet de vacances hivernales. Mais retour à la réalité : Hazard est à nouveau proche d'un retour, encore un. Selon Marca, le Diable garde le moral et ses coéquipiers continuent d'avoir toute confiance en lui. Zinédine Zidane donnerait toujours sa vie pour Hazard. Le Belge est capable de créer des différences, une qualité qui sera plus que jamais nécessaire dans les mois à venir. Avantage supplémentaire : une fois n'est pas coutume, le club castillan dispose (d'un peu) de temps. Le programme du Real pour les semaines à venir en Liga semble abordable, même si tout relâchement est interdit : Eibar (onzième du classement), Grenade (septième), Elche (14e), Celta (neuvième), Osasuna (vingtième). Remettre Hazard définitivement sur pied, lui permettre de regagner de la confiance et de revenir à son meilleur niveau, tel doit être l'objectif. Car un Hazard plus régulier peut être la clé pour réduire l'instabilité du jeu du Real.

Et on ne rêve que d'un seul cadeau de Noël en cette fin d'année : revoir Hazard au coup d'envoi d'un match des Diables rouges ! Prochaine mission diabolique ? Le match de qualifications pour la Coupe du monde à domicile contre le Pays de Galles le 24 mars. On se revoit là-bas, Eden !

En crise il y a encore quelques jours, voilà le Real Madrid soudainement revenu parmi les grands. Le club merengue est en effet co-leader en Primera División avec l'Atlético Madrid (qui a encore deux matches en retard) et la Real Sociedad, et est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, où l'attend l'Atalanta. À la mi-janvier, ça sera au tour de la Supercoupe d'Espagne, qui se joue sous la forme d'un mini-tournoi, avec l'Athletic Bilbao comme adversaire en demi-finale, de se dresser sur la route madrilène. Dans l'autre demi-finale, le FC Barcelone et la Real Sociedad s'affronteront pour un ticket final. Bref, le 17 janvier, il se pourrait enfin qu'Eden Hazard et Lionel Messi se regardent dans les yeux dans le cadre d'un Clásico. Un choc auquel Hazard, blessé dans les trois précédentes éditions, n'a pas encore pu goûter depuis son arrivée au Real. À noter que les quatre équipes en lice pour la Supercoupe seront dispensées de prochain tour de la Copa del Rey et que la compétition se disputera en Andalousie (Cordoue, Málaga et Séville). En temps normal, on pourrait voir dans ce trip andalou un beau projet de vacances hivernales. Mais retour à la réalité : Hazard est à nouveau proche d'un retour, encore un. Selon Marca, le Diable garde le moral et ses coéquipiers continuent d'avoir toute confiance en lui. Zinédine Zidane donnerait toujours sa vie pour Hazard. Le Belge est capable de créer des différences, une qualité qui sera plus que jamais nécessaire dans les mois à venir. Avantage supplémentaire : une fois n'est pas coutume, le club castillan dispose (d'un peu) de temps. Le programme du Real pour les semaines à venir en Liga semble abordable, même si tout relâchement est interdit : Eibar (onzième du classement), Grenade (septième), Elche (14e), Celta (neuvième), Osasuna (vingtième). Remettre Hazard définitivement sur pied, lui permettre de regagner de la confiance et de revenir à son meilleur niveau, tel doit être l'objectif. Car un Hazard plus régulier peut être la clé pour réduire l'instabilité du jeu du Real.Et on ne rêve que d'un seul cadeau de Noël en cette fin d'année : revoir Hazard au coup d'envoi d'un match des Diables rouges ! Prochaine mission diabolique ? Le match de qualifications pour la Coupe du monde à domicile contre le Pays de Galles le 24 mars. On se revoit là-bas, Eden !