Pour Trapp, la finale reste possible

Kevin Trapp (gardien de Francfort, 1-1 contre Chelsea en demi-finale aller de la Ligue Europa): "Nous pouvons être fiers de ce que nous avons fait ce soir. 1-1 à domicile contre Chelsea, c'est complètement OK. Nous avons tout donné, tout fait pour aller chercher le meilleur résultat possible. La qualification n'est définitivement pas impossible. Nous savons que ce sera un match très difficile mais nous devons y croire et rester positifs. Ce résultat est complètement ouvert, et nous devrons au minimum faire aussi bien qu'aujourd'hui la semaine prochaine".

"Chelsea reste favori"

Adi Hütter (entraîneur de Francfort, 1-1 contre Chelsea):

"Toutes les possibilités sont encore ouvertes. Chelsea reste favori, mais malgré tout, nous croyons que nous pouvons aller chercher quelque chose, Ante Rebic sera de retour dans l'équipe. Nous avons fait un très bon match, mais le fait est que nous devrons marquer un but, donc, nous devrons jouer de façon audacieuse."

Pour Sarri, Chelsea aurait mérité de gagner

Maurizio Sarri (entraîneur de Chelsea, 1-1 à Francfort):

"Nous avons fait une erreur dans les 20 premières minutes, je pense que nous n'avons joué que pour gérer le résultat. Après 25 minutes, nous avons commencé à jouer, et nous avons très bien joué jusqu'à la 85e minute. Nous méritions de gagner au vu du nombre d'occasions, nous avons eu le contrôle total pendant 70 minutes. 1-1 ce n'est pas si mal, mais ils sont également dangereux à l'extérieur. Eden (Hazard) était sur le banc parce qu'il a joué 10 matches de suite, c'est impossible pour un joueur de jouer 70-75 matches dans une saison. C'était la première raison. Et la deuxième, c'est qu'en général, il est capable de changer le cours d'un match en entrant en cours de jeu."

Valence "ne méritait pas ce résultat", estime Marcelino

Marcelino (entraîneur de Valence, battu 3-1 par Arsenal en demi-finale aller de Ligue Europa): "Nous sommes très déçus de ne pas avoir obtenu un meilleur résultat. Arsenal a marqué sur ses deux premières occasions. On avait pourtant le match bien en main avant leur premier but. On oublie pas que l'on peut encore aller en finale. Mais aujourd'hui, on a commis des erreurs individuelles. C'est une honte de prendre deux buts sur des situations que nous contrôlons d'habitude. Nous avons joué contre deux très bons attaquants, c'est pour ça qu'ils ont coûté autant de millions. Ils vous punissent sur la moindre erreur. On est toujours optimiste, car aujourd'hui, on ne méritait pas ce résultat."