Roc Nation, une agence sportive américaine fondée par le rappeur Jay-Z, gère les affaires de joueurs de haut niveau dans diverses disciplines. Elle s'occupe notamment de deux Diables rouges: Romelu Lukaku et Kevin De Bruyne.

Dans une interview accordée au Guardian, Michael Yormark , le CEO de Roc Nation Sports, revient sur la situation dans laquelle Lukaku s'est retrouvé la saison dernière à Chelsea. Les Blues ont dépensé un peu plus de 100 millions d'euros pour le faire venur de l'Inter, mais sous la direction de Thomas Tuchel, notre numéro 9 diabolique n'a jamais été à la hauteur de ses ambitions. Cette saison ratée à Stamford Bridge s'est traduite par un retour à l'Inter Milan.

"Il ne s'est pas passé un jour sans que je parle à Romelu", a confié Yormark au Guardian. "Dans une période aussi compliquée que celle qu'il vient de vivre à Chelsea, vous avez besoin de personnes qui vous soutiennent et qui vous répètent que tout ira bien", explique le dirigeant de Roc Nation.

Mais ces encouragements et ce discours positif n'ont pas permis d'inverser la tendance. Lukaku n'a jamais pu enchaîner plusieurs bons matches d'affilée sous le maillot de Chelsea. Il a rapidement été mis sur la touche et sa relation avec l'entraîneur Thomas Tuchel n'a cessé de se dégrader.

Management

"Personne ne s'attendait à ce que le mariage entre Chelsea et Lukaku soit un échec. Le club londonien est l'équipe qui fait rêver le Diable Rouge depuis son enfance. Je pense que Chelsea a mal géré la situation", poursuit Yormark. "Quand vous investissez autant d'argent dans un joueur, vous devez jouer sur ses points forts. Demander à Romelu ou à tout autre attaquant de premier plan de venir dans votre club et le faire jouer différemment de ce qu'il peut faire, c'est très difficile. Si, en plus, l'entraîneur ne communique pas bien avec le joueur...Les coaches doivent être capables de gérer différentes personnalités et de tirer le maximum de leurs joueurs. Ce n'est pas arrivé l'année dernière avec Tuchel", pense l'Américain.

Kevin De Bruyne, un autre Diable qui a confié ses intérêts à Roc Nation., iStock
Kevin De Bruyne, un autre Diable qui a confié ses intérêts à Roc Nation. © iStock

Des sms réguliers avec Kevin De Bruyne

Kevin De Bruyne est un autre joueur belge présent dans le portefeuille de Roc Nation. "Mon lien avec Kevin est très fort", affirme Yormark dans The Guardian. "Nous ne nous parlons pas tous les jours mais nous nous envoyons des SMS au moins une fois par semaine", raconte le président de l'agence sportive.

"Kevin est très concentré sur son métier et fait clairement partie des meilleurs joueurs de la planète. Il s'est marié très jeune et, avec sa femme, il a fondé une belle famille. Lukaku est à un stade de sa vie différent de celui de Kevin, donc notre relation est différente aussi", conclut Yormark.

Roc Nation, une agence sportive américaine fondée par le rappeur Jay-Z, gère les affaires de joueurs de haut niveau dans diverses disciplines. Elle s'occupe notamment de deux Diables rouges: Romelu Lukaku et Kevin De Bruyne.Dans une interview accordée au Guardian, Michael Yormark , le CEO de Roc Nation Sports, revient sur la situation dans laquelle Lukaku s'est retrouvé la saison dernière à Chelsea. Les Blues ont dépensé un peu plus de 100 millions d'euros pour le faire venur de l'Inter, mais sous la direction de Thomas Tuchel, notre numéro 9 diabolique n'a jamais été à la hauteur de ses ambitions. Cette saison ratée à Stamford Bridge s'est traduite par un retour à l'Inter Milan."Il ne s'est pas passé un jour sans que je parle à Romelu", a confié Yormark au Guardian. "Dans une période aussi compliquée que celle qu'il vient de vivre à Chelsea, vous avez besoin de personnes qui vous soutiennent et qui vous répètent que tout ira bien", explique le dirigeant de Roc Nation.Mais ces encouragements et ce discours positif n'ont pas permis d'inverser la tendance. Lukaku n'a jamais pu enchaîner plusieurs bons matches d'affilée sous le maillot de Chelsea. Il a rapidement été mis sur la touche et sa relation avec l'entraîneur Thomas Tuchel n'a cessé de se dégrader."Personne ne s'attendait à ce que le mariage entre Chelsea et Lukaku soit un échec. Le club londonien est l'équipe qui fait rêver le Diable Rouge depuis son enfance. Je pense que Chelsea a mal géré la situation", poursuit Yormark. "Quand vous investissez autant d'argent dans un joueur, vous devez jouer sur ses points forts. Demander à Romelu ou à tout autre attaquant de premier plan de venir dans votre club et le faire jouer différemment de ce qu'il peut faire, c'est très difficile. Si, en plus, l'entraîneur ne communique pas bien avec le joueur...Les coaches doivent être capables de gérer différentes personnalités et de tirer le maximum de leurs joueurs. Ce n'est pas arrivé l'année dernière avec Tuchel", pense l'Américain.Kevin De Bruyne est un autre joueur belge présent dans le portefeuille de Roc Nation. "Mon lien avec Kevin est très fort", affirme Yormark dans The Guardian. "Nous ne nous parlons pas tous les jours mais nous nous envoyons des SMS au moins une fois par semaine", raconte le président de l'agence sportive."Kevin est très concentré sur son métier et fait clairement partie des meilleurs joueurs de la planète. Il s'est marié très jeune et, avec sa femme, il a fondé une belle famille. Lukaku est à un stade de sa vie différent de celui de Kevin, donc notre relation est différente aussi", conclut Yormark.