Et subitement, le voilà qui fait irruption sur le terrain. Il est réellement sur la pelouse. Le cheikh Fahad Al-Ahmad Al-Sabah, le frère de l'émir du Koweït, monte sur le gazon à la 75e minute du match de Coupe du Monde entre la France et le Koweït, qui se joue l'Estadio José Zorrilla de Valladolid. Un personnage imposant habillé d'une longue robe, d'un foulard rouge et blanc et affublé d'une grosse moustache. La Guardia Civil, surprise, ne s'interpose pas et le laisse passer. Le long de la ligne de touche, l'incrédulité est grande. Les joueurs et le staff technique n'en croient pas leurs yeux. Le cheikh se dirige vers l'arbitre et ternit pour des décennies la réputation du football koweïtien.
...