Le Real Madrid et Thibaut Courtois ont pris une belle option sur la qualification en s'imposant 1-3 sur le terrain de Chelsea mercredi soir en match aller des quarts de finale de la Ligue des champions. Les Merengues ont pu une nouvelle fois compter sur un Karim Benzema des grands soirs, auteur d'un triplé.

Comme lors des dernières semaines, Romelu Lukaku entamait la rencontre sur le banc de Chelsea, contrairement à Thibaut Courtois, indéboulonnable entre les perches du Real. Après dix minutes de jeu, Federico Valverde isolait bien Vinicius Junior. Le Brésilien pénétrait dans le rectangle avant d'éliminer son défenseur et de décocher une frappe qui allait s'écraser sur la barre transversale de Chelsea. À la suite d'une superbe combinaison madrilène, Karim Benzema lançait Vincius Junior sur le flanc gauche des Blues. Le Brésilien centrait en direction de l'attaquant français dont la reprise de la tête trompait Edouard Mendy (21e, 0-1). Trois minutes plus tard, Benzema remettait le couvert sur une autre tête, croisée celle-là. Il était à la réception d'un bon centre de Luka Modric à l'entrée du rectangle (24e, 0-2). Le buteur des Merengues inscrivait là son dixième but de la compétition. À cinq minutes du terme, un superbe centre de Jorginho en direction de Kai Havertz permettait à l'Allemand de croiser une tête. Thibaut Courtois touchait le ballon, mais ne pouvait pas l'empêcher de faire trembler les filets (40e, 1-2). Les Madrilènes entamaient la seconde mi-temps tambour battant grâce à l'inévitable Karim Benzema qui marquait son 37e but en 36 rencontres cette saison pour le compte du Real. Il profitait d'une erreur d'Edouard Mendy pour récupérer le ballon et le pousser dans le but vide (46e, 1-3).

À la 50e minute, Courtois se mettait en évidence en sortant de sa lucarne une tentative de César Azpilicueta. Thomas Tuchel décidait de faire monter Lukaku à la 64e minute de jeu. À peine quatre minutes plus tard, l'attaquant des Diables Rouges plaçait une tête de peu à côté et manquait l'occasion de relancer les siens (68e). Six minutes avant la fin, Reece James frappait de loin, mais Courtois veillait au grain. Il repoussait sans trop de difficulté la frappe du joueur de Chelsea. Dans les arrêts de jeu, Lukaku déviait un ballon vers Ziyech, mais le Marocain ne réussissait pas à cadrer sa frappe (90+3). Le match retour aura lieu le 12 avril prochain en Espagne, au stade Santiago Bernabéu du Real Madrid.

null, iStock
null © iStock

Un ancien Brugeois plombe le Bayern Munich

Le Bayern Munich a été surpris 1-0 sur la pelouse des Espagnols de Villarreal mercredi soir en quarts de finale aller de la Ligue des champions. Bousculés une partie de la rencontre, les Allemands ont souffert et devront s'imposer avec deux buts d'écart la semaine prochaine en Bavière.

Dominés en début de rencontre, les joueurs de Villarreal ouvraient la marque contre le cours du jeu. Oublié par la défense bavaroise, Juan Foyth s'isolait sur le flanc droit du Bayern Munich avant de centrer à ras-de-sol vers son coéquipier Daniel Parejo situé au point de penalty. Ce dernier tentait sa chance et trouvait un Arnaut Danjuma opportuniste pour couper la trajectoire du ballon et tromper Manuel Neuer (8e, 1-0). En difficulté dans le jeu face à des Espagnols bien placés sur le terrain, le Bayern encaissait un deuxième but. Parti à la limite du grand rectangle, Francis Coquelin centrait du côté gauche et voyait son centre, avec l'aide du poteau, surprendre Neuer, médusé sur sa ligne (41e). Heureusement pour les Bavarois, le but était annulé par l'arbitre pour une position de hors-jeu au départ du ballon.

Dès le retour des vestiaires, Villarreal passait une nouvelle fois tout près de doubler la mise sur une frappe de Gérard Moreno qui venait heurter de plein fouet le montant de Neuer (53e). Juste après l'heure de jeu, le portier allemand, avancé, effectuait une mauvaise passe et cédait le ballon à Moreno. L'Espagnol tentait le lob du milieu de terrain, mais plaçait le cuir à côté (61e). Le Bayern commençait à mettre la pression sur son adversaire et se montrait plus présent en zone offensive, mais ne se montrait dangereux que par quelques frappes lointaines (66e, 68e et 69e). En face, le "sous-marin jaune" était à l'affût en contre-attaque et passait non loin du break sur un centre légèrement trop enlevé en direction de la tête de Moreno (73e). À trois minutes du terme, un énième contre de Villarreal permettait à Alfonzo Pedraza de se présenter dans le rectangle. Malheureusement pour l'Espagnol, sa frappe s'envolait dans les nuages (87e).

Le match retour aura lieu le 12 avril prochain en Allemagne, au stade de l'Allianz Arena du Bayern Munich.

Le Real Madrid et Thibaut Courtois ont pris une belle option sur la qualification en s'imposant 1-3 sur le terrain de Chelsea mercredi soir en match aller des quarts de finale de la Ligue des champions. Les Merengues ont pu une nouvelle fois compter sur un Karim Benzema des grands soirs, auteur d'un triplé. Comme lors des dernières semaines, Romelu Lukaku entamait la rencontre sur le banc de Chelsea, contrairement à Thibaut Courtois, indéboulonnable entre les perches du Real. Après dix minutes de jeu, Federico Valverde isolait bien Vinicius Junior. Le Brésilien pénétrait dans le rectangle avant d'éliminer son défenseur et de décocher une frappe qui allait s'écraser sur la barre transversale de Chelsea. À la suite d'une superbe combinaison madrilène, Karim Benzema lançait Vincius Junior sur le flanc gauche des Blues. Le Brésilien centrait en direction de l'attaquant français dont la reprise de la tête trompait Edouard Mendy (21e, 0-1). Trois minutes plus tard, Benzema remettait le couvert sur une autre tête, croisée celle-là. Il était à la réception d'un bon centre de Luka Modric à l'entrée du rectangle (24e, 0-2). Le buteur des Merengues inscrivait là son dixième but de la compétition. À cinq minutes du terme, un superbe centre de Jorginho en direction de Kai Havertz permettait à l'Allemand de croiser une tête. Thibaut Courtois touchait le ballon, mais ne pouvait pas l'empêcher de faire trembler les filets (40e, 1-2). Les Madrilènes entamaient la seconde mi-temps tambour battant grâce à l'inévitable Karim Benzema qui marquait son 37e but en 36 rencontres cette saison pour le compte du Real. Il profitait d'une erreur d'Edouard Mendy pour récupérer le ballon et le pousser dans le but vide (46e, 1-3). À la 50e minute, Courtois se mettait en évidence en sortant de sa lucarne une tentative de César Azpilicueta. Thomas Tuchel décidait de faire monter Lukaku à la 64e minute de jeu. À peine quatre minutes plus tard, l'attaquant des Diables Rouges plaçait une tête de peu à côté et manquait l'occasion de relancer les siens (68e). Six minutes avant la fin, Reece James frappait de loin, mais Courtois veillait au grain. Il repoussait sans trop de difficulté la frappe du joueur de Chelsea. Dans les arrêts de jeu, Lukaku déviait un ballon vers Ziyech, mais le Marocain ne réussissait pas à cadrer sa frappe (90+3). Le match retour aura lieu le 12 avril prochain en Espagne, au stade Santiago Bernabéu du Real Madrid.Le Bayern Munich a été surpris 1-0 sur la pelouse des Espagnols de Villarreal mercredi soir en quarts de finale aller de la Ligue des champions. Bousculés une partie de la rencontre, les Allemands ont souffert et devront s'imposer avec deux buts d'écart la semaine prochaine en Bavière. Dominés en début de rencontre, les joueurs de Villarreal ouvraient la marque contre le cours du jeu. Oublié par la défense bavaroise, Juan Foyth s'isolait sur le flanc droit du Bayern Munich avant de centrer à ras-de-sol vers son coéquipier Daniel Parejo situé au point de penalty. Ce dernier tentait sa chance et trouvait un Arnaut Danjuma opportuniste pour couper la trajectoire du ballon et tromper Manuel Neuer (8e, 1-0). En difficulté dans le jeu face à des Espagnols bien placés sur le terrain, le Bayern encaissait un deuxième but. Parti à la limite du grand rectangle, Francis Coquelin centrait du côté gauche et voyait son centre, avec l'aide du poteau, surprendre Neuer, médusé sur sa ligne (41e). Heureusement pour les Bavarois, le but était annulé par l'arbitre pour une position de hors-jeu au départ du ballon. Dès le retour des vestiaires, Villarreal passait une nouvelle fois tout près de doubler la mise sur une frappe de Gérard Moreno qui venait heurter de plein fouet le montant de Neuer (53e). Juste après l'heure de jeu, le portier allemand, avancé, effectuait une mauvaise passe et cédait le ballon à Moreno. L'Espagnol tentait le lob du milieu de terrain, mais plaçait le cuir à côté (61e). Le Bayern commençait à mettre la pression sur son adversaire et se montrait plus présent en zone offensive, mais ne se montrait dangereux que par quelques frappes lointaines (66e, 68e et 69e). En face, le "sous-marin jaune" était à l'affût en contre-attaque et passait non loin du break sur un centre légèrement trop enlevé en direction de la tête de Moreno (73e). À trois minutes du terme, un énième contre de Villarreal permettait à Alfonzo Pedraza de se présenter dans le rectangle. Malheureusement pour l'Espagnol, sa frappe s'envolait dans les nuages (87e). Le match retour aura lieu le 12 avril prochain en Allemagne, au stade de l'Allianz Arena du Bayern Munich.