L'égal de Jupp Heynckes et Zinédine Zidane. Coach intérimaire en novembre, Hansi Flick est passé en dix mois du statut de quasi-inconnu à celui de légende bavaroise, en conduisant dimanche le Bayern Munich au deuxième triplé Coupe-Championnat-Ligue des champions de son histoire.

Il a touché du doigt son rêve, et l'occasion de s'affirmer au niveau de Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo, mais Neymar n'a pas été décisif lors de la finale de la Ligue des champions, perdue dimanche par le Paris SG contre le Bayern (1-0) à Lisbonne.

Plus qu'un tandem de feu sur le terrain, deux complices guidés par les mêmes ambitions: Neymar et Kylian Mbappé ont appris à jouer ensemble pour former le duo foudroyant qui doit mener Paris sur le toit de l'Europe, dimanche (19H00 GMT) contre le Bayern Munich.

Le duel France-Allemagne à Lisbonne va se conclure par une finale de rêve en apothéose du "Final 8": l'ambitieux PSG, qui vise la première Ligue des champions de son histoire dimanche (21h00), affrontera le Bayern Munich, quintuple lauréat et dernier représentant de l'aristocratie du football continental.

Si le Bayern joue en finale comme contre Lyon, "ils peuvent dire au revoir à la Ligue des champions"! Commentateurs et experts allemands sont unanimes: malgré la qualification, la machine de guerre munichoise a montré des failles, que le PSG peut exploiter dimanche.

Eliminé en demi-finale de la Ligue des champions par le Bayern Munich, mercredi à Lisbonne (3-0), Lyon sort grandi de son épopée au niveau du collectif et de l'image mais, privé d'Europe la saison prochaine, son parcours fait redouter un exploit sans lendemain immédiat.

Grâce à Serge Gnabry (18e, 33e) et à Robert Lewandowski (88e), le Bayern Munich a battu Lyon en demi-finale de la Ligue des Champions mercredi au Stade José Alvalade de Lisbonne (0-3). En finale, le club allemand affrontera le PSG au Estadio Da Luz de Lisbonne dimanche à 21 heures

Déjà dans les mémoires, l'épopée européenne du PSG n'est pas encore terminée: le club parisien s'est qualifié pour la première finale de Ligue des champions de son histoire, après sa victoire contre Leipzig (3-0) mardi à Lisbonne, avec la légitime ambition d'aller au bout.

Il y a dix ans, Paris et Leipzig étaient loin du gotha européen. Ils sont désormais opposés en demi-finale de Ligue des champions mardi (21h00), une affiche aux airs de "nouveau monde" entre l'ambitieux PSG, qui rêve d'une première finale historique, et l'inattendu RB Leizpig.

Ses copains le surnomment "la Bête", il a crevé l'écran contre l'Atlético, mais Dayot Upamenaco reste méconnu en France, son propre pays: le défenseur central de Leipzig aura l'occasion de briller mardi (19h00 GMT), contre les stars du Paris SG en demi-finale de Ligue des champions.