"Je connaissais une période difficile à Monaco et Anderlecht était intéressé par mes services. C'était un peu plus difficile au début parce que je n'avais plus joué depuis longtemps. J'ai essayé de m'adapter au plus vite dans un championnat que je découvrais et j'ai toujours fait de mon mon mieux", dit Nacer Chadli qui, avec 6 buts et 4 assists en 10 matchs depuis le début du championnat, est devenu un pion majeur du onze anderlechtois.

"Je ne sais pas encore de quoi mon avenir sera fait", poursuit le Diable Rouge. "On fera le point en fin de saison avec Anderlecht et Monaco. Je laisse toutes les portes ouvertes. Pour l'instant, je m'amuse beaucoup sur le terrain. Pour moi, le plus important et de prendre du plaisir sur le terrain et d'obtenir du temps de jeu, c'est pour ça que je suis venu à Anderlecht".

"Je connaissais une période difficile à Monaco et Anderlecht était intéressé par mes services. C'était un peu plus difficile au début parce que je n'avais plus joué depuis longtemps. J'ai essayé de m'adapter au plus vite dans un championnat que je découvrais et j'ai toujours fait de mon mon mieux", dit Nacer Chadli qui, avec 6 buts et 4 assists en 10 matchs depuis le début du championnat, est devenu un pion majeur du onze anderlechtois. "Je ne sais pas encore de quoi mon avenir sera fait", poursuit le Diable Rouge. "On fera le point en fin de saison avec Anderlecht et Monaco. Je laisse toutes les portes ouvertes. Pour l'instant, je m'amuse beaucoup sur le terrain. Pour moi, le plus important et de prendre du plaisir sur le terrain et d'obtenir du temps de jeu, c'est pour ça que je suis venu à Anderlecht".