Kamaldeen Sulemana : la doublure de Doku à Rennes

19 ans, Ghana, Stade de Rennes
...

19 ans, Ghana, Stade de RennesDepuis quelques années, le Stade rennais semble empiler les talents prometteurs. Il suffit de penser à Eduardo Camavinga (aujourd'hui au Real Madrid) ou à Jérémy Doku, acheté à Anderlecht pour plus de 25 millions d'euros. Un autre nom enchante aussi la Bretagne: Kamaldeen Sulemana. L'ailier ghanéen est arrivé l'été dernier en provenance du club danois de Nordsjaelland pour 15 millions d'euros, le transfert sortant le plus cher jamais réalisé dans le championnat danois.Dans cette compétition, Sulemana n'a pas eu besoin de beaucoup de temps pour convaincre tout le monde de ses capacités. Personne ne s'est engagé dans plus de duels ou n'a dribblé plus que le jeune Ghanéen. "C'est un tourbillon, peut-être du niveau de Neymar, ou même meilleur et plus rapide", a déclaré l'entraîneur Flemming Pedersen à son sujet.Malgré le poids du montant de son transfert, le jeune Sulemana, 19 ans, a rapidement percé dans son nouveau club français. Bien qu'il ait été peu aidé par la blessure de Jérémy Doku pour bénéficier de temps de jeu, le Ghanéen a réussi à faire en sorte que cette absence de notre compatriote ne se remarque pas sur le terrain. Le profil de Kamaldeen Sulemana est assez similaire à celui de l'ancien Anderlechtois : extrêmement rapide et dribbleur, mais pas très efficace devant le but.A la trêve hivernale, personne en Ligue 1 n'a pour l'instant réussi plus de dribbles que le Ghanéen. En Europe, seuls Adama Traoré (Wolverhampton Wanderers) et Allan Saint-Maximin (Newcastle United) présentent des chiffres supérieurs.22 ans, Burkina Faso, Bayer LeverkusenLe défenseur central de 22 ans s'épanouit totalement depuis un an. En janvier, il est arrivé en provenance du club portugais Vitória Guimarães au Bayer Leverkusen, mais il s'y est adapté immédiatement. Ces dernières semaines, il a été l'un des meilleurs éléments de l'équipe allemande.Tapsoba mesure 1,94 m. Il est puissant et bon de la tête et peut donc constituer une menace offensive sur les coups de coin et les coups francs. Mais le Burkinabé de 22 ans sait également bien jouer avec ses pieds. Tapsboba a réussi le plus grand nombre de passes de toute l'équipe en Bundesliga et aime aussi porter le ballon dans ses sorties de défense. Un peu comme un certain Vincent Kompany en son temps.De plus, Tapsoba connaît aussi le chemin des filets, car tant avec Leverkusen qu'en équipe nationale, c'est parfois lui qui se trouve derrière le ballon au point de pénalty.23 ans, Mali, RB LeipzigLe Mali se rend à la Coupe d'Afrique avec de grandes attentes et espère monter pour la première fois de son histoire sur la plus haute marche du podium. La sélection compte notamment sur Amadou Haidara, 23 ans. Le milieu de terrain central vient de l'école Red Bull où il a d'abord porté les couleurs de Salzbourg et depuis 2019, celles des voisins allemands de Leipzig. L'équipe d'Allemagne de l'Est a dépensé 20 millions d'euros sur la table pour s'attacher ses services.Haidara est plutôt un milieu de terrain de contrôle, mais il est aussi un excellent passeur. Des qualités que les meilleurs clubs européens aiment voir chez un joueur. Ces dernières semaines et ces derniers mois, il semble que Manchester United suive ses prestations avec intérêt.Les Red Devils possèdent désormais sur leur banc avec Ralf Rangnick, un vieil ami de la maison Red Bull. L'Allemand est à la recherche de meilleurs footballeurs sur le plan offensif que les Nemanja Matic, Fred et Scott McTominay qu'il a à sa disposition. Si tous ces joueurs sont de bons éléments défensifs, leur apport dans la construction du jeu est assez réduit. Haidara devrait être capable de combler ce manque.Au Mali, le milieu de terrain de Leipzig n'est cependant pas au mieux de sa forme. Il compte désormais 24 sélections depuis ses débuts en équipe nationale à l'âge de 19 ans. Il a aussi marqué à deux reprises. 24 ans, Nigeria, CSKA MoscouLe Nigeria possède une grande culture du football et a fourni des joueurs de haut niveau à chaque génération. Cette fois, ce ne sera sans doute pas différent avec Chidera Ejuke. L'ailier a été repéré à un jeune âge par Liverpool, où il a été autorisé de s'entraîner quelques semaines. Finalement, il n'a pas été jugé assez bon par le club anglais. "C'était une période difficile pour moi, car mon grand rêve s'est soudainement brisé", a-t-il déclaré plus tard à Dutch VI.Pour réaliser son rêve européen, il est ensuite parti à Valerenga, un club norvégien où il a marqué 13 fois en 35 matches. Ces performances lui permettent d'obtenir un transfert aux Pays-Bas du côté d'Heerenveen qui cherche un successeur à un certain Michel Vlap, parti à Anderlecht. Chez nos voisins du nord, il est rapidement devenu inarrêtable en devenant le meilleur dribbleur d'Eredivisie. Il a aussi fait trembler les filets à neuf reprises cette saison là.Le jeune Nigérian ne s'attardera pas plus qu'un an en Frise puisqu'il rejoint le CSKA Moscou pour 11 millions d'euros. Et c'est dans la capitale russe qu'il a vraiment percé cette saison. En août, septembre et octobre, il a remporté le titre de joueur du mois du club et compte désormais 4 buts et 3 passes décisives après 18 matchs.18 ans, Tunisie, Manchester UnitedDepuis des années, Hannibal Mejbri, qui n'a pas encore fêté ses 18 printemps, est considéré comme un immense talent. Formé au FC Paris, il est rapidement passé dans les équipes de jeunes de l'AS Monaco. Sur le Rocher, il a rapidement tapé dans l'oeil des plus grands clubs européens. C'est finalement Manchester United qui a pu mettre le grappin sur le jeune tunisien. Les Red Devils ont payé quelques 10 millions d'euros pour le milieu de terrain offensif de 16 ans. Et cela alors que son père voulait qu'il devienne médecin.Mejbri est né en France dans une famille tunisienne, ce qui lui confère la double nationalité. Comme il a joué pour la France dans les catégories U16 et U17, la Fédération tunisienne de football ne pensait pas qu'il choisirait le pays d'Afrique du Nord pour évoluer en équipe première. Mais l'année dernière, Mejbri a soudainement frappé à la porte des Aigles de Carthage.Entre-temps, Mejbri a aussi effectué ses débuts au sein de l'équipe A de Manchester United. C'était lors de la fin de la saison écoulée, à l'occasion du dernier match contre les Wolves. Dans l'équipe des jeunes mancunians, il a également été élu joueur de l'année la même saison.Avec la Tunisie, Mejbri s'est révélé lors de la dernière Coupe Arabe (un tournoi de démonstration pour la Coupe du monde au Qatar) le mois dernier. La Tunisie a atteint la finale mais a été battue par l'Algérie. Mais l'entraîneur national Mondher Kebaier en a vu assez pour désormais considérer Mejbri comme un membre à part entière de l'équipe première.