Un derby renversant ! Mené 0-2 à la mi-temps par l'AC Milan, l'Inter, peu fringant en début de match, a complètement renversé la vapeur en seconde période (4-2). Malgré un Zlatan Ibrahimovic des grands soirs (un but, un assist), c'est Romelu Lukaku qui aura eu le dernier mot dans le mythique Derby della Madonnina.

Une nouvelle rose pour Big Rom dans les derniers instants d'une rencontre au scénario fou pour les Nerazzurri. Mais l'attaquant des Diables ne s'est pas arrêté là. Fou de joie après son but, Lukaku s'en est allé accrocher son maillot sur le poteau de corner, comme pour floquer définitivement ce derby des couleurs intéristes. Sur Instagram, le Belge y va d'une petite pique à Zlatan. "There's a new king in town", écrit-il en légende.

View this post on Instagram

there’s a new king in town

A post shared by Romelu Lukaku (@romelulukaku) on

Dans les vestiaires, c'est encore Romelu qui mettait l'ambiance. "Qui ne saute pas est Rossoneri", lance le numéro 9 avec ses coéquipiers en liesse. "My brothers, my team. Forza Inter", ponctue Romelu, plus épanoui que jamais depuis son départ de Manchester United.

View this post on Instagram

My brothers my team Forza @inter

A post shared by Romelu Lukaku (@romelulukaku) on

., belga
. © belga
., reuters
. © reuters
Un derby renversant ! Mené 0-2 à la mi-temps par l'AC Milan, l'Inter, peu fringant en début de match, a complètement renversé la vapeur en seconde période (4-2). Malgré un Zlatan Ibrahimovic des grands soirs (un but, un assist), c'est Romelu Lukaku qui aura eu le dernier mot dans le mythique Derby della Madonnina.Une nouvelle rose pour Big Rom dans les derniers instants d'une rencontre au scénario fou pour les Nerazzurri. Mais l'attaquant des Diables ne s'est pas arrêté là. Fou de joie après son but, Lukaku s'en est allé accrocher son maillot sur le poteau de corner, comme pour floquer définitivement ce derby des couleurs intéristes. Sur Instagram, le Belge y va d'une petite pique à Zlatan. "There's a new king in town", écrit-il en légende.Dans les vestiaires, c'est encore Romelu qui mettait l'ambiance. "Qui ne saute pas est Rossoneri", lance le numéro 9 avec ses coéquipiers en liesse. "My brothers, my team. Forza Inter", ponctue Romelu, plus épanoui que jamais depuis son départ de Manchester United.