"Notre dernière action été très nette et ç'aurait été mieux de gagner 4-0 que 3-0 mais c'est vrai que c'est un très bon résultat", déclare Messi. "Ce n'est pas définitif, nous allons aller dans un stade très compliqué, avec une grande histoire, qui pousse énormément. Nous sommes contents d'avoir réussi un grand match ce soir. Nous nous sommes laissé entraîner dans leur rythme de jeu, un football très rythmé, très physique, une contre-attaque après l'autre. Nous n'y sommes pas habitués, on a l'habitude d'avoir le ballon et de faire courir l'adversaire. C'était un peu compliqué, nous étions un peu asphyxiés, mais il fallait faire avec, quel que soit le scénario du match", dit l'Argentin, qui a inscrit sur coup franc son 600e but avec le Barça.

"C'est vrai que le ballon est entré magnifiquement. J'ai cherché (la lucarne) et j'ai eu la chance que le ballon s'y loge. Je suis ravi. Nous sommes dans un moment décisif et très beau, nous devons être plus unis que jamais, tous ensemble: l'équipe, le public... On l'a dit en début de saison, (cette coupe) on va la décrocher ensemble. Ce n'est pas le moment de critiquer les uns ou les autres, c'est le moment de soutenir, d'aller de l'avant et d'aller chercher (le triplé) tous ensemble. Il reste peu de matches, il reste trois finales et nous allons y parvenir tous ensemble."

Messi s'envole vers le trophée de meilleur buteur

Lionel Messi, auteur d'un doublé dont un magnifique coup franc direct lors de la victoire de Barcelone devant Liverpool en demi-finale aller (3-0), s'est détaché en tête du classement des buteurs (12 réalisations), qu'il devrait remporter dans cette édition de Ligue des champions.

Avec un total de 112 buts depuis le début de la C1 nouvelle formule (1992-93), il reste à 14 longueurs de Cristiano Ronaldo. Mais cette saison, l'Argentin compte quatre longueurs d'avance sur son dauphin Robert Lewandowski, déjà éliminé avec le Bayern Munich.