"On a beaucoup de décalage horaire, donc c'est difficile de parler avec lui (rires). Mais nous nous écrivons. Je sais qu'il se sent bien quand il est au Brésil. C'est bien pour lui", a déclaré l'entraîneur parisien, à la veille du quart de finale de Coupe de France contre Dijon.

"Pour nous, c'est important qu'il rentre avant (le match contre) Manchester pour nous aider et nous soutenir. J'espère qu'après Manchester, il pourra commencer à s'entraîner et nous aider", a-t-il ajouté.

La superstar du PSG est au Brésil depuis mercredi, pour "une dizaine de jours" selon le club, afin de poursuivre son traitement au pied droit. Blessé contre Strasbourg le 23 janvier en Coupe de France, le N.10 brésilien suit un traitement conservatif qui lui évite une deuxième intervention chirurgicale en un an, pour le même os du pied droit.

Le PSG a expliqué fin janvier qu'il espérait revoir "Ney" dans un "délai de dix semaines", soit début avril pour les quarts de finale de la Ligue des champions, stade de la compétition que le club ambitionne d'atteindre cette saison.

Neymar avait commencé son protocole médical à Barcelone, où il a joué entre 2013 et 2017. Il est également apparu à Paris lors de la fête de son 27e anniversaire début février, avec des béquilles.