La police de Bruges a pris diverses mesures de précaution à l'approche du match opposant les deux clubs vu la rivalité entre les fans des deux formations.

En août 2015, la venue du club anglais avait provoqué de violents affrontements entre supporters. La police veut éviter de nouveaux incidents. Les forces de l'ordre attendent 1.500 supporters anglais.

D'après l'agence Belga, la rencontre est considérée comme à risque en raison des affrontements qui avaient éclaté entre les supporters des deux clubs lors de leur barrage de Ligue des champions en 2015.

Pour éviter de tels incidents, la police locale a notamment contacté la société flamande de transports en commun De Lijn et les compagnies de taxi de Bruges pour leur demander de ne pas "mélanger" les supporters des deux clubs.

Les établissements de restauration dans un rayon d'un kilomètre autour du stade et dans certains quartiers du centre-ville ne sont en outre pas autorisés à servir des boissons dans du verre.

Les supermarchés et les magasins de nuit ont également été invités à ne pas promouvoir l'alcool ce jour-là et à respecter l'interdiction du verre.

La majorité des supporters anglais devrait passer la nuit dans le centre de Bruges. La police locale déploiera donc des hommes supplémentaires et procédera également à des contrôles sur les routes menant au stade.

La police de Bruges a pris diverses mesures de précaution à l'approche du match opposant les deux clubs vu la rivalité entre les fans des deux formations.En août 2015, la venue du club anglais avait provoqué de violents affrontements entre supporters. La police veut éviter de nouveaux incidents. Les forces de l'ordre attendent 1.500 supporters anglais.D'après l'agence Belga, la rencontre est considérée comme à risque en raison des affrontements qui avaient éclaté entre les supporters des deux clubs lors de leur barrage de Ligue des champions en 2015.Pour éviter de tels incidents, la police locale a notamment contacté la société flamande de transports en commun De Lijn et les compagnies de taxi de Bruges pour leur demander de ne pas "mélanger" les supporters des deux clubs.Les établissements de restauration dans un rayon d'un kilomètre autour du stade et dans certains quartiers du centre-ville ne sont en outre pas autorisés à servir des boissons dans du verre.Les supermarchés et les magasins de nuit ont également été invités à ne pas promouvoir l'alcool ce jour-là et à respecter l'interdiction du verre.La majorité des supporters anglais devrait passer la nuit dans le centre de Bruges. La police locale déploiera donc des hommes supplémentaires et procédera également à des contrôles sur les routes menant au stade.