Les Brugeois terminent la phase de groupes avec trois points, après des matches nuls contre Galatasaray (0-0 à Bruges et 1-1 à Istanbul) ainsi que contre le Real à Madrid (2-2). L'équipe de Clement n'a pas pu décrocher de victoire.

"En matière de jeu, je donne un 7/10 à l'équipe. En ce qui concerne les résultats, c'est un 6/10. Quand je vois comment mon groupe s'en est tiré face à de très grosses équipes, durant toute la campagne de Ligue des Champions, il a fait des pas de géant", a déclaré l'entraîneur après la rencontre de mardi soir à Bruges.

Mercredi dans le stade Jan Breydel, Hans Vanaken a rapidement égalisé (55e minute) après un but de Rodrygo Goes (53e). Mais Vinicius Junior (64e) en Luka Modric (90e +1) ont mis fin aux espoirs des spectateurs.

"Si l'on compare avec le haut du classement, il faut en conclure que nous devons mieux convertir nos chances. De plus, vous pouvez voir que les joueurs du Real sont encore plus techniques que ceux du Club de Bruges."

Grâce à la nette défaite 5-0 de Galatasaray contre Paris Saint-Germain, la troisième place de Bruges au classement final n'a pas été mise en danger. "Quelle est notre ambition en Europa League? Nous voulons gagner contre chaque équipe adverse. Bien sûr, tout dépend du tirage au sort. Cette équipe a les qualités pour se qualifier contre n'importe quel adversaire. Mais il faut toujours un peu de chance. Et on n'a pas eu ça jusqu'à maintenant. On a trop peu de points. Mais nous nous qualifions pour l'Europa League, et à juste titre."

"Il est très important que ce jeune groupe ait pu acquérir de l'expérience. Je ne pense pas que quelqu'un comme Charles De Ketelaere ait rêvé il y a six mois d'acquérir cette expérience. Et il s'en est bien sorti. Il en va de même pour Odilon Kossounou. Krépin Diatta s'est également développé en Ligue des champions, et ainsi de suite", a conclu Clément.

Les Brugeois terminent la phase de groupes avec trois points, après des matches nuls contre Galatasaray (0-0 à Bruges et 1-1 à Istanbul) ainsi que contre le Real à Madrid (2-2). L'équipe de Clement n'a pas pu décrocher de victoire. "En matière de jeu, je donne un 7/10 à l'équipe. En ce qui concerne les résultats, c'est un 6/10. Quand je vois comment mon groupe s'en est tiré face à de très grosses équipes, durant toute la campagne de Ligue des Champions, il a fait des pas de géant", a déclaré l'entraîneur après la rencontre de mardi soir à Bruges. Mercredi dans le stade Jan Breydel, Hans Vanaken a rapidement égalisé (55e minute) après un but de Rodrygo Goes (53e). Mais Vinicius Junior (64e) en Luka Modric (90e +1) ont mis fin aux espoirs des spectateurs. "Si l'on compare avec le haut du classement, il faut en conclure que nous devons mieux convertir nos chances. De plus, vous pouvez voir que les joueurs du Real sont encore plus techniques que ceux du Club de Bruges." Grâce à la nette défaite 5-0 de Galatasaray contre Paris Saint-Germain, la troisième place de Bruges au classement final n'a pas été mise en danger. "Quelle est notre ambition en Europa League? Nous voulons gagner contre chaque équipe adverse. Bien sûr, tout dépend du tirage au sort. Cette équipe a les qualités pour se qualifier contre n'importe quel adversaire. Mais il faut toujours un peu de chance. Et on n'a pas eu ça jusqu'à maintenant. On a trop peu de points. Mais nous nous qualifions pour l'Europa League, et à juste titre." "Il est très important que ce jeune groupe ait pu acquérir de l'expérience. Je ne pense pas que quelqu'un comme Charles De Ketelaere ait rêvé il y a six mois d'acquérir cette expérience. Et il s'en est bien sorti. Il en va de même pour Odilon Kossounou. Krépin Diatta s'est également développé en Ligue des champions, et ainsi de suite", a conclu Clément.