Après un départ désastreux, la Lazio est devenue une des formations les plus attrayantes de l'élite transalpine. Elle a conservé son système tactique, le 4-3-3, et ses joueurs. Toutefois, l'entraîneur Stefano Pioli s'est fait plus prudent. C'est ce qui explique la métamorphose de Biglia.

En début de saison, il était hésitant, il tâtonnait. Il a progressé mais on attendait encore davantage de lui. Il répond enfin aux attentes. Il a d'abord joué assez haut dans le jeu et a permis à la Lazio de développer un beau football, sans toutefois faire preuve d'assez d'efficacité. Après une brève blessure, il a reculé de quelques mètres, devant la défense.

Depuis, la presse transalpine ne cesse de vanter son intelligence tactique et son dynamisme. Biglia maîtrise les deux aspects - relance et récupération - de manière quasi parfaite, depuis son poste central. Le régisseur a conféré l'équilibre nécessaire à l'équipe.

Geert Foutré

Après un départ désastreux, la Lazio est devenue une des formations les plus attrayantes de l'élite transalpine. Elle a conservé son système tactique, le 4-3-3, et ses joueurs. Toutefois, l'entraîneur Stefano Pioli s'est fait plus prudent. C'est ce qui explique la métamorphose de Biglia.En début de saison, il était hésitant, il tâtonnait. Il a progressé mais on attendait encore davantage de lui. Il répond enfin aux attentes. Il a d'abord joué assez haut dans le jeu et a permis à la Lazio de développer un beau football, sans toutefois faire preuve d'assez d'efficacité. Après une brève blessure, il a reculé de quelques mètres, devant la défense.Depuis, la presse transalpine ne cesse de vanter son intelligence tactique et son dynamisme. Biglia maîtrise les deux aspects - relance et récupération - de manière quasi parfaite, depuis son poste central. Le régisseur a conféré l'équilibre nécessaire à l'équipe.Geert Foutré