Les Königsblauen n'ont pas été épargnés par les incidents après le décourageant 8-0 infligé par le champion et vainqueur de la Coupe, le Bayern Munich, lors de la première journée de championnat. Mercredi après-midi, ils avaient prévu une conférence de presse avec les journalistes, dont la première partie était consacrée à l'attaquant portugais Gonçalo Paciência (26 ans), arrivé en prêt depuis l'Eintracht Francfort. Le directeur sportif Jochen Schneider était également présent et a participé aux discussions. Mais au moment de passer à la deuxième partie de la conférence, dont le sujet était l'entraîneur David W...

Les Königsblauen n'ont pas été épargnés par les incidents après le décourageant 8-0 infligé par le champion et vainqueur de la Coupe, le Bayern Munich, lors de la première journée de championnat. Mercredi après-midi, ils avaient prévu une conférence de presse avec les journalistes, dont la première partie était consacrée à l'attaquant portugais Gonçalo Paciência (26 ans), arrivé en prêt depuis l'Eintracht Francfort. Le directeur sportif Jochen Schneider était également présent et a participé aux discussions. Mais au moment de passer à la deuxième partie de la conférence, dont le sujet était l'entraîneur David Wagner (48 ans), très critiqué, les journalistes connectés ont été soudainement confrontés à la fin de la réunion.Il a d'abord été expliqué que tout avait déjà été dit et écrit sur ce thème. Ce n'est qu'après une intervention des journalistes, forcément mécontents, qu'un nouveau rendez-vous a été organisé dans l'après-midi. Cela montre bien la tension qui règne dans ce club, tant au niveau sportif que financier. Depuis que la compétition a repris, avec des matches à huis clos, Schalke 04 a enchaîné 17 matches sans victoire. "La question clé est de savoir si nous pouvons sortir notre chariot de là, car il est resté coincé dans la boue depuis le retour de la saison dernière", explique Schneider, tout en images.Le match de championnat de demain à 18h30 contre le Werder Brême, qui a échappé de justesse à la relégation la saison dernière, est donc clairement un match couperet. L'équipe entraînée par Florian Kohfledt avait dû remporter une double confrontation face au FC Heidenheim pour survivre en Bundesliga. Une fois de plus, ils ont mal commencé avec une défaite 1-4 contre le Hertha Berlin, pas très encourageante sur le plan mental."Je ne suis pas du genre à poser un ultimatum", déclare Schneider. "Mais il est désormais clair pour tout le monde que nous devons montrer un visage différent."David Wagner, grand ami du manager de Liverpool Jürgen Klopp, a besoin d'une belle prestation pour sauver sa peau. Parce qu'un lent processus de déconstruction est en cours depuis un certain temps déjà. Dès sa nomination en juillet 2019, Schalke 04 avait impressionné par son style de jeu agressif dans lequel la présence du douzième homme était également primordiale. Cependant, après un grand nombre de blessures au printemps, Wagner, que les joueurs critiquent très peu, a adopté une stratégie plus défensive et parfois pris des décisions surprenantes.Benito Raman (24 ans) pourrait jouer un rôle important grâce à sa vitesse et son explosivité dans le 4-4-2 utilisé par l'entraîneur. Contre le Bayern Munich, le Gantois a commencé sur le banc, mais est entré au jeu après 65 minutes à la place de Rabbi Matondo (vingt ans). Raman va-t-il réussir à redresser son club et redynamiser ses ambitions pour les Diables rouges ? La saison dernière, le joueur de poche a inscrit quatre buts et quatre passes décisives en 25 rencontres. Réponse ce samedi, vers 20h20.