Sans Marouane Fellaini, souffrant, et de toute façon suspendu pour mardi, vingt-trois Diables Rouges se sont entraînés dimanche au Stade Roi Baudouin pour la première fois depuis la qualification au Mondial obtenue vendredi en Croatie. Le sélectionneur Marc Wilmots n'a pas donné beaucoup d'indications concernant la formation qui affrontera le Pays de Galles, mardi, à Bruxelles. "Tout le monde veut jouer", a déclaré Wilmots à l'issue de l'entraînement. "J'ai beaucoup de possibilités et je n'ai pris aucune décision. Ce qui est sûr, c'est qu'on jouera pour gagner."

Actuellement, Marc Wilmots semble tout de même avoir deux certitudes: "Courtois sera dans les buts et Vermaelen jouera, car il a besoin de temps de jeu." Si Marc Wilmots est fidèle à ses principes d'une charnière centrale constituée d'un gaucher et d'un droitier, cela devrait se faire au dépend de Nicolas Lombaerts.

Quant à Christian Benteke, "je ne prendrai aucun risque avec lui. Aujourd'hui (NDLR : dimanche) c'était son premier entraînement collectif après trois semaines, il n'est pas prêt à jouer", a-t-il précisé. Lukaku, ou encore Mirallas qui a déjà évolué en pointe, pourraient donc le remplacer.

Un autre joueur pourrait peut-être faire sa grande première : Zakaria Bakkali. Après la saga autour son choix de sélection, le belgo-marocain a tranché pour les Diables. "J'espère jouer, mais le coach n'a encore rien dit. J'ai l'occasion de participer à un Mondial à l'âge de 18 ans, comme Ronaldo l'avait fait. Même sans jouer, ce serait magnifique." En prenant part à la rencontre, il deviendrait officiellement 'Diable Rouge'.

Marc Wilmots continuera-t-il avec l'équipe type qui s'est dessinée autour de ces matchs de qualification ou donnera-t-il une chance à des joueurs comme Gillet, Pocognoli ou encore Ciman ? Pour le moment, lui seul le sait. Enfin, peut-être.

Sans Marouane Fellaini, souffrant, et de toute façon suspendu pour mardi, vingt-trois Diables Rouges se sont entraînés dimanche au Stade Roi Baudouin pour la première fois depuis la qualification au Mondial obtenue vendredi en Croatie. Le sélectionneur Marc Wilmots n'a pas donné beaucoup d'indications concernant la formation qui affrontera le Pays de Galles, mardi, à Bruxelles. "Tout le monde veut jouer", a déclaré Wilmots à l'issue de l'entraînement. "J'ai beaucoup de possibilités et je n'ai pris aucune décision. Ce qui est sûr, c'est qu'on jouera pour gagner." Actuellement, Marc Wilmots semble tout de même avoir deux certitudes: "Courtois sera dans les buts et Vermaelen jouera, car il a besoin de temps de jeu." Si Marc Wilmots est fidèle à ses principes d'une charnière centrale constituée d'un gaucher et d'un droitier, cela devrait se faire au dépend de Nicolas Lombaerts. Quant à Christian Benteke, "je ne prendrai aucun risque avec lui. Aujourd'hui (NDLR : dimanche) c'était son premier entraînement collectif après trois semaines, il n'est pas prêt à jouer", a-t-il précisé. Lukaku, ou encore Mirallas qui a déjà évolué en pointe, pourraient donc le remplacer.Un autre joueur pourrait peut-être faire sa grande première : Zakaria Bakkali. Après la saga autour son choix de sélection, le belgo-marocain a tranché pour les Diables. "J'espère jouer, mais le coach n'a encore rien dit. J'ai l'occasion de participer à un Mondial à l'âge de 18 ans, comme Ronaldo l'avait fait. Même sans jouer, ce serait magnifique." En prenant part à la rencontre, il deviendrait officiellement 'Diable Rouge'. Marc Wilmots continuera-t-il avec l'équipe type qui s'est dessinée autour de ces matchs de qualification ou donnera-t-il une chance à des joueurs comme Gillet, Pocognoli ou encore Ciman ? Pour le moment, lui seul le sait. Enfin, peut-être.