Marc Wilmots devra composer jeudi avec les absences pour blessure de Vincent Kompany (aine) et Thomas Vermaelen (XX) et souhaitait aussi préserver Axel Witsel et Toby Alderweireld pour éviter une suspension.
D'autres changements dans le onze de base sont encore attendus.Le coach ne veut cependant pas parler d'équipe B. "J'ai un groupe de 23 joueurs et les onze qui commenceront demain sont frais et donneront tout pour la Belgique. Il y aura une bonne équipe sur le terrain, et pas d'équipe B. C'es vrai que certains joueurs pourront préserver quelque peu leurs forces, mais j'ai un noyau exceptionnel et énormément de possibilités", a-t-il déclaré lors de la conférence de presse, qui commencé avec plus de 20 minutes de retard.

Marc Wilmots sent que son groupe a faim et veut aller loin dans cette Coupe du monde. "Bien sûr, nous avons tous envie de gagner la Coupe, mais nous continuons à aborder match par match. Une rencontre peut en effet se jouer sur des détails. Regardez le match entre la Grèce et la Côte-d'Ivoire (2-1) d'hier. Les Grecs ont obtenu un penalty dans la dernière phase du match, ce qui leur permet de passer au tour suivant", a-t-il constaté.

Le coach a une nouvelle fois chanté les louanges de son groupe. "Nous vivons ensemble depuis six semaines et ça ne pose problème à personne. Tout le monde est prêt à rester encore trois semaines de plus. Sur ce plan, c'est déjà une de mes plus belles Coupes du monde", a conclu Marc Wilmots.

Daniel Van Buyten: "Nous nous donnerons à fond comme toujours"

"Nous nous donnerons à 100%", a assuré le Diable Rouge Daniel Van Buyten à l'occasion du troisième match de poule des Belges à la Coupe du monde contre la Corée du Sud. Daniel Van Buyten remplaçait à la conférence de presse internationale de mercredi soir dans l'enceinte de la Corinthians Arena le capitaine Vincent Kompany, qui avait dû quitter l'entraînement des Belges plus tôt dans la soirée en raison d'un problème à l'aine. Vincent Kompany ne jouera pas jeudi soir, et Daniel Van Buyten sera donc à nouveau central dans la défense. Dans la journée, le coach fédéral Marc Wilmots avait indiqué qu'il laisserait soit Vincent Kompany soit Daniel Van Buyten au repos contre les Coréens.

Les Belges peuvent aborder la rencontre avec une certaine confiance, car ils ont assuré, avec un six sur six contre l'Algérie et la Russie, leur place en huitièmes de finale. La sélection de Wilmots n'a plus besoin que d'un point pour s'emparer définitivement de la tête du groupe, ce qui serait aussi le cas en perdant, si l'Algérie ne gagne pas contre la Russie. "Nous nous donnerons à 100% demain" a assuré Daniel Van Buyten. "C'est ce que nous faisons toujours et il n'en sera pas autrement demain. Nous ne calculons pas, nous voulons gagner tous les matches et prendre le maximum de points dans notre groupe."

Big Dan, 36 ans, est prêt pour le match. "J'essayerai comme d'habitude de faire de mon mieux demain pour l'équipe et de donner le meilleur de moi-même. Je veux soutenir l'équipe, mais je ne suis pas le leader absolu. Dans ce groupe, chaque joueur a son mot à dire", a expliqué le défenseur.

Marc Wilmots devra composer jeudi avec les absences pour blessure de Vincent Kompany (aine) et Thomas Vermaelen (XX) et souhaitait aussi préserver Axel Witsel et Toby Alderweireld pour éviter une suspension. D'autres changements dans le onze de base sont encore attendus.Le coach ne veut cependant pas parler d'équipe B. "J'ai un groupe de 23 joueurs et les onze qui commenceront demain sont frais et donneront tout pour la Belgique. Il y aura une bonne équipe sur le terrain, et pas d'équipe B. C'es vrai que certains joueurs pourront préserver quelque peu leurs forces, mais j'ai un noyau exceptionnel et énormément de possibilités", a-t-il déclaré lors de la conférence de presse, qui commencé avec plus de 20 minutes de retard. Marc Wilmots sent que son groupe a faim et veut aller loin dans cette Coupe du monde. "Bien sûr, nous avons tous envie de gagner la Coupe, mais nous continuons à aborder match par match. Une rencontre peut en effet se jouer sur des détails. Regardez le match entre la Grèce et la Côte-d'Ivoire (2-1) d'hier. Les Grecs ont obtenu un penalty dans la dernière phase du match, ce qui leur permet de passer au tour suivant", a-t-il constaté. Le coach a une nouvelle fois chanté les louanges de son groupe. "Nous vivons ensemble depuis six semaines et ça ne pose problème à personne. Tout le monde est prêt à rester encore trois semaines de plus. Sur ce plan, c'est déjà une de mes plus belles Coupes du monde", a conclu Marc Wilmots. Daniel Van Buyten: "Nous nous donnerons à fond comme toujours" "Nous nous donnerons à 100%", a assuré le Diable Rouge Daniel Van Buyten à l'occasion du troisième match de poule des Belges à la Coupe du monde contre la Corée du Sud. Daniel Van Buyten remplaçait à la conférence de presse internationale de mercredi soir dans l'enceinte de la Corinthians Arena le capitaine Vincent Kompany, qui avait dû quitter l'entraînement des Belges plus tôt dans la soirée en raison d'un problème à l'aine. Vincent Kompany ne jouera pas jeudi soir, et Daniel Van Buyten sera donc à nouveau central dans la défense. Dans la journée, le coach fédéral Marc Wilmots avait indiqué qu'il laisserait soit Vincent Kompany soit Daniel Van Buyten au repos contre les Coréens. Les Belges peuvent aborder la rencontre avec une certaine confiance, car ils ont assuré, avec un six sur six contre l'Algérie et la Russie, leur place en huitièmes de finale. La sélection de Wilmots n'a plus besoin que d'un point pour s'emparer définitivement de la tête du groupe, ce qui serait aussi le cas en perdant, si l'Algérie ne gagne pas contre la Russie. "Nous nous donnerons à 100% demain" a assuré Daniel Van Buyten. "C'est ce que nous faisons toujours et il n'en sera pas autrement demain. Nous ne calculons pas, nous voulons gagner tous les matches et prendre le maximum de points dans notre groupe." Big Dan, 36 ans, est prêt pour le match. "J'essayerai comme d'habitude de faire de mon mieux demain pour l'équipe et de donner le meilleur de moi-même. Je veux soutenir l'équipe, mais je ne suis pas le leader absolu. Dans ce groupe, chaque joueur a son mot à dire", a expliqué le défenseur.