La Bundesliga est incroyablement saine. Elle gère bien ses finances et accueille une moyenne quasi inégalée de plus de 40.000 spectateurs par match. Toutefois, la suprématie du Bayern Munich entame quelque peu le statut du championnat allemand. Le Rekordmeister bavarois a un budget de 600 millions, soit deux fois plus que le Borussia Dortmund, l'actuel troisième de Bundesliga, et beaucoup plus considérable que celui du deuxième, Schalke 04 (240 millions). Il faudrait que ses dirigeants, Uli Hoeness et Karl-Heinz Rummenigge, commettent de graves erreurs de gestion, ce qui est improbable, pour mettre à mal cette hégémonie.
...