Le coach du Bayern Munich, Jupp Heynckes, 68 ans, remplacé la saison prochaine par l'ex-entraîneur du Barça, Pep Guardiola, a affirmé qu'il n'entraînerait plus en Bundesliga l'an prochain et qu'il ne cherchait pas non plus de club à l'étranger, rendant plus précise l'hypothèse de sa retraite.

"Si j'avais dix, quinze ans de moins, je songerais vraiment à un engagement à l'étranger", a-t-il dit, alors qu'on lui demandait s'il comptait éventuellement entraîner un autre club européen, lors d'une journée dédiée aux médias dans le club bavarois.

Alors que se déroule ce week-end la dernière journée du championnat, remporté haut la main par son équipe, le match de samedi, opposant le Bayern Munich à Mönchengladbach (sa ville natale mais également le club où il a brillé en tant que joueur et fait ses premières armes en tant qu'entraîneur), "sera le dernier match de Bundesliga pour moi en tant qu'entraîneur", a-t-il déclaré. "Je préfère attendre les deux finales pour dire ce qui vient après", a-t-il dit à propos de ses projets d'avenir.

Le Bayern doit disputer le 25 mai la finale de la Ligue des Champions à Wembley contre Dortmund, puis une semaine plus tard celle de la Coupe d'Allemagne contre Stuttgart. Un programme qui, s'il sourit au club, lui permettrait de remporter un triplé historique.

Et Heynckes de laisser entendre qu'il pourrait s'exprimer plus précisément sur son avenir, juste après ces échéances: Peut-être "lors de la première semaine de juin", a-t-il dit, ajoutant: "on verra, si je suis d'humeur à le faire".

Le coach du Bayern Munich, Jupp Heynckes, 68 ans, remplacé la saison prochaine par l'ex-entraîneur du Barça, Pep Guardiola, a affirmé qu'il n'entraînerait plus en Bundesliga l'an prochain et qu'il ne cherchait pas non plus de club à l'étranger, rendant plus précise l'hypothèse de sa retraite. "Si j'avais dix, quinze ans de moins, je songerais vraiment à un engagement à l'étranger", a-t-il dit, alors qu'on lui demandait s'il comptait éventuellement entraîner un autre club européen, lors d'une journée dédiée aux médias dans le club bavarois. Alors que se déroule ce week-end la dernière journée du championnat, remporté haut la main par son équipe, le match de samedi, opposant le Bayern Munich à Mönchengladbach (sa ville natale mais également le club où il a brillé en tant que joueur et fait ses premières armes en tant qu'entraîneur), "sera le dernier match de Bundesliga pour moi en tant qu'entraîneur", a-t-il déclaré. "Je préfère attendre les deux finales pour dire ce qui vient après", a-t-il dit à propos de ses projets d'avenir. Le Bayern doit disputer le 25 mai la finale de la Ligue des Champions à Wembley contre Dortmund, puis une semaine plus tard celle de la Coupe d'Allemagne contre Stuttgart. Un programme qui, s'il sourit au club, lui permettrait de remporter un triplé historique. Et Heynckes de laisser entendre qu'il pourrait s'exprimer plus précisément sur son avenir, juste après ces échéances: Peut-être "lors de la première semaine de juin", a-t-il dit, ajoutant: "on verra, si je suis d'humeur à le faire".