Le Diable Rouge est monté au jeu à la 76e minute à la place de Soler. Le score était alors déjà de 1 but partout. Parfaitement servi par le champion du monde Antoine Griezmann, Angel Correa a ouvert le score en faveur de l'Atlético (26e).

Valence a égalisé en début de seconde période. Après une excellente remise de la gauche de Daniel Wass, Rodrigo a parfaitement enchaîné contrôle de la poitrine et demi-volée victorieuse.

Avec la montée de Batshuayi, Valence, qui a commencé en 4-4-2, s'est disposé en 4-3-3, le Diable Rouge se plaçant au centre de l'attaque. Batshuayi a hérité d'un bon ballon, mais face au bloc défensif de l'Atlético bien en place, il n'a pas réussi à frapper (86e). En fin de partie, Batshuayi a offert à Wass la balle de match. Seul face à Oblak, le Danois a cependant vu le gardien détourner sa frappe (88e).

Le Diable Rouge est monté au jeu à la 76e minute à la place de Soler. Le score était alors déjà de 1 but partout. Parfaitement servi par le champion du monde Antoine Griezmann, Angel Correa a ouvert le score en faveur de l'Atlético (26e). Valence a égalisé en début de seconde période. Après une excellente remise de la gauche de Daniel Wass, Rodrigo a parfaitement enchaîné contrôle de la poitrine et demi-volée victorieuse. Avec la montée de Batshuayi, Valence, qui a commencé en 4-4-2, s'est disposé en 4-3-3, le Diable Rouge se plaçant au centre de l'attaque. Batshuayi a hérité d'un bon ballon, mais face au bloc défensif de l'Atlético bien en place, il n'a pas réussi à frapper (86e). En fin de partie, Batshuayi a offert à Wass la balle de match. Seul face à Oblak, le Danois a cependant vu le gardien détourner sa frappe (88e).