Des médias catalans ont notamment affirmé que le quadruple Ballon d'Or avait demandé la tête du technicien asturien, qui l'avait fait débuter sur le banc le week-end dernier contre la Real Sociedad (1-0).

"J'en ai entendu de toutes les couleurs, que je m'entendais mal avec beaucoup de personnes et je n'ai rien démenti parce qu'on a régulièrement dit que je m'entendais mal avec (Pep) Guardiola, avec (Samuel) Eto'o, avec Bojan, avec (Zlatan) Ibrahimovic...", a-t-il expliqué au micro de Barça TV.

"Mais je n'ai prononcé aucun des propos qu'on m'a prêtés, pas plus que je n'ai demandé qu'on limoge notre entraîneur. Ça me fait du mal, parce que ça vient d'ici, de Barcelone, ça ne vient pas de Madrid comme c'est arrivé parfois. Il y a des gens qui veulent faire du mal au club et il faut rester unis parce que des échéances importantes arrivent", a poursuivi l'Argentin dimanche soir après sa belle performance contre l'Atletico, avec notamment un but à la clé (3-1).

Il a au passage démenti être en contact avec d'autres équipes en vue d'un transfert. "On me décrit comme quelqu'un qui dirigerait le club mais ce n'est pas le cas, je ne réclame pas de décisions. Je n'ai rien exigé pour rester parce que je ne compte aller nulle part. J'ai même entendu des versions selon lesquelles mon père (et agent, NDLR) aurait parlé avec Chelsea ou Manchester City. Mais ce qui s'est dit, ce sont des mensonges et je veux que les gens le sachent", a-t-il conclu.

Des médias catalans ont notamment affirmé que le quadruple Ballon d'Or avait demandé la tête du technicien asturien, qui l'avait fait débuter sur le banc le week-end dernier contre la Real Sociedad (1-0)."J'en ai entendu de toutes les couleurs, que je m'entendais mal avec beaucoup de personnes et je n'ai rien démenti parce qu'on a régulièrement dit que je m'entendais mal avec (Pep) Guardiola, avec (Samuel) Eto'o, avec Bojan, avec (Zlatan) Ibrahimovic...", a-t-il expliqué au micro de Barça TV."Mais je n'ai prononcé aucun des propos qu'on m'a prêtés, pas plus que je n'ai demandé qu'on limoge notre entraîneur. Ça me fait du mal, parce que ça vient d'ici, de Barcelone, ça ne vient pas de Madrid comme c'est arrivé parfois. Il y a des gens qui veulent faire du mal au club et il faut rester unis parce que des échéances importantes arrivent", a poursuivi l'Argentin dimanche soir après sa belle performance contre l'Atletico, avec notamment un but à la clé (3-1).Il a au passage démenti être en contact avec d'autres équipes en vue d'un transfert. "On me décrit comme quelqu'un qui dirigerait le club mais ce n'est pas le cas, je ne réclame pas de décisions. Je n'ai rien exigé pour rester parce que je ne compte aller nulle part. J'ai même entendu des versions selon lesquelles mon père (et agent, NDLR) aurait parlé avec Chelsea ou Manchester City. Mais ce qui s'est dit, ce sont des mensonges et je veux que les gens le sachent", a-t-il conclu.