Lionel Messi, qui a remporté lundi son cinquième Ballon d'Or, a dit vivre "un moment très particulier" et a remercié "le foot en général", lundi à la tribune lors d'une cérémonie à Zurich.

"C'est un moment très particulier pour moi d'être revenu, d'avoir encore un Ballon d'Or, après ces deux années où Cristiano Ronaldo a gagné successivement, a dit l'attaquant argentin du FC Barcelone. C'est un Ballon d'Or qui représente beaucoup plus que ce dont je rêvais quand j'étais enfant".

"Je remercie tous ceux qui ont voté pour moi et mes coéquipiers, sans lesquels tout ça ne serait pas possible, a ajouté le buteur âgé de 28 ans. Je remercie aussi le foot en général, qui m'a donné de bonnes choses, de mauvaises choses également. J'ai pu ainsi grandir en tant que personne dans la vie".

A l'annonce de son élection par le Brésilien Kaka, lauréat 2007, et avant de rejoindre la tribune, Messi a embrassé sa compagne Antonella Roccuzzo, a fait la bise à Neymar et serré la main de Cristiano Ronaldo, les deux autres finalistes.

Messi a récolté 41,33% des votes, devant Cristiano Ronaldo (27,76%) et Neymar (7,86%). Il remporte son cinquième Ballon d'Or après 2009, 2010, 2011 et 2012.

Le capitaine de l'équipe d'Argentine était vêtu d'un costume classique avec noeud papillon, tranchant avec les tenues plus fantasques des précédentes années.

Carli Lloyd élue meilleure joueuse mondiale 2015

La milieu de terrain Carli Lloyd, championne du monde avec les Etats-Unis, a été sacrée meilleure joueuse mondiale 2015, lors de la cérémonie du Ballon d'Or lundi à Zurich.

L'Américaine de 33 ans succède au palmarès à l'Allemande Nadine Kessler.

Lloyd avait été élue meilleure joueuse de la Coupe du monde 2015 au Canada, où elle avait marqué un triplé en finale contre le Japon (5-2).

La Japonaise Aya Miyama et l'Allemande Celia Sasic étaient les deux autres finalistes pour ce prix.

Luis Enrique (FC Barcelone) est l'entraîneur de l'année 2015

Sans surprise, l'Espagnol Luis Enrique a été désigné meilleur entraîneur de football de l'année 2015, lundi à Zurich dans le cadre du gala FIFA.

Agé de 45 ans, à l'occasion de sa première saison à la tête du Barça, Luis Enrique a réussi un quintuplé fantastique: Ligue des champions, championnat, coupe, Supercoupe d'Europe, Mondial des clubs. Son seul échac a été la Supercoupe d'Espagne perdue contre l'Athletic Bilbao. Le technicien espagnol a devancé son compatriote Pep Guardiola (Bayern Munich) et l'Argentin Jorge Sampaoli, sélectionneur du Chili, vainqueur de la Copa America. Luis Enrique était absent à Zurich.

Jill Ellis élue meilleure entraîneur d'une équipe féminine en 2015

L'Américaine Jill Ellis, sacrée championne du monde à la tête de l'équipe des Etats-Unis, a été élue entraîneur de l'année pour le foot féminin, lors de la cérémonie du Ballon d'Or 2015 lundi à Zurich.

Les Etats-Unis avaient battu le Japon en finale au Canada (5-2). Ellis succède au palmarès à Ralf Kellermann. Mark Sampson (PdG/équipe d'Angleterre) et Norio Sasaki (Jap/équipe du Japon) étaient les deux autres finalistes.

Wendell Lira sacré pour le plus beau but de l'année 2015

Le Brésilien Wendell Lira a remporté le Prix Puskas, qui récompense le plus beau but de l'année 2015, lors de la remise du Ballon d'Or lundi à Zurich.

Wendell Lira a été sacré pour un retourné réalisé avec le club de Goianesia au Brésil. Cette distinction est le résultat d'un vote de 1,6 millions d'internautes. Le lauréat a reçu 46,7% des votes devant Lionel Messi (33,3%, Barcelone) et Alessandro Florenzi (7,1%, AS Rome).

Real Madrid et le FC Barcelone se partagent l'équipe-type 2015

Quatre joueurs du Real Madrid et quatre de Barcelone figurent parmi les onze joueurs composant l'équipe-type FIFA/FIFPRO de l'année 2015, dévoilée lundi à Zurich. Aucun Belge n'y figure.

L'équipe-type 2015: Neuer (Bayern Munich) - Alves (Barcelone), S. Ramos (Real Madrid), T. Silva (Paris SG), Marcelo (Real Madrid) - Pogba (Juventus Turin), Iniesta (Barcelone), Modric (Real Madrid) - Messi (Barcelone), Ronaldo (Real Madrid), Neymar (Barcelone)

Lionel Messi, qui a remporté lundi son cinquième Ballon d'Or, a dit vivre "un moment très particulier" et a remercié "le foot en général", lundi à la tribune lors d'une cérémonie à Zurich."C'est un moment très particulier pour moi d'être revenu, d'avoir encore un Ballon d'Or, après ces deux années où Cristiano Ronaldo a gagné successivement, a dit l'attaquant argentin du FC Barcelone. C'est un Ballon d'Or qui représente beaucoup plus que ce dont je rêvais quand j'étais enfant"."Je remercie tous ceux qui ont voté pour moi et mes coéquipiers, sans lesquels tout ça ne serait pas possible, a ajouté le buteur âgé de 28 ans. Je remercie aussi le foot en général, qui m'a donné de bonnes choses, de mauvaises choses également. J'ai pu ainsi grandir en tant que personne dans la vie".A l'annonce de son élection par le Brésilien Kaka, lauréat 2007, et avant de rejoindre la tribune, Messi a embrassé sa compagne Antonella Roccuzzo, a fait la bise à Neymar et serré la main de Cristiano Ronaldo, les deux autres finalistes.Messi a récolté 41,33% des votes, devant Cristiano Ronaldo (27,76%) et Neymar (7,86%). Il remporte son cinquième Ballon d'Or après 2009, 2010, 2011 et 2012.Le capitaine de l'équipe d'Argentine était vêtu d'un costume classique avec noeud papillon, tranchant avec les tenues plus fantasques des précédentes années.La milieu de terrain Carli Lloyd, championne du monde avec les Etats-Unis, a été sacrée meilleure joueuse mondiale 2015, lors de la cérémonie du Ballon d'Or lundi à Zurich.L'Américaine de 33 ans succède au palmarès à l'Allemande Nadine Kessler.Lloyd avait été élue meilleure joueuse de la Coupe du monde 2015 au Canada, où elle avait marqué un triplé en finale contre le Japon (5-2).La Japonaise Aya Miyama et l'Allemande Celia Sasic étaient les deux autres finalistes pour ce prix.Sans surprise, l'Espagnol Luis Enrique a été désigné meilleur entraîneur de football de l'année 2015, lundi à Zurich dans le cadre du gala FIFA.Agé de 45 ans, à l'occasion de sa première saison à la tête du Barça, Luis Enrique a réussi un quintuplé fantastique: Ligue des champions, championnat, coupe, Supercoupe d'Europe, Mondial des clubs. Son seul échac a été la Supercoupe d'Espagne perdue contre l'Athletic Bilbao. Le technicien espagnol a devancé son compatriote Pep Guardiola (Bayern Munich) et l'Argentin Jorge Sampaoli, sélectionneur du Chili, vainqueur de la Copa America. Luis Enrique était absent à Zurich.L'Américaine Jill Ellis, sacrée championne du monde à la tête de l'équipe des Etats-Unis, a été élue entraîneur de l'année pour le foot féminin, lors de la cérémonie du Ballon d'Or 2015 lundi à Zurich.Les Etats-Unis avaient battu le Japon en finale au Canada (5-2). Ellis succède au palmarès à Ralf Kellermann. Mark Sampson (PdG/équipe d'Angleterre) et Norio Sasaki (Jap/équipe du Japon) étaient les deux autres finalistes.Le Brésilien Wendell Lira a remporté le Prix Puskas, qui récompense le plus beau but de l'année 2015, lors de la remise du Ballon d'Or lundi à Zurich.Wendell Lira a été sacré pour un retourné réalisé avec le club de Goianesia au Brésil. Cette distinction est le résultat d'un vote de 1,6 millions d'internautes. Le lauréat a reçu 46,7% des votes devant Lionel Messi (33,3%, Barcelone) et Alessandro Florenzi (7,1%, AS Rome).Quatre joueurs du Real Madrid et quatre de Barcelone figurent parmi les onze joueurs composant l'équipe-type FIFA/FIFPRO de l'année 2015, dévoilée lundi à Zurich. Aucun Belge n'y figure. L'équipe-type 2015: Neuer (Bayern Munich) - Alves (Barcelone), S. Ramos (Real Madrid), T. Silva (Paris SG), Marcelo (Real Madrid) - Pogba (Juventus Turin), Iniesta (Barcelone), Modric (Real Madrid) - Messi (Barcelone), Ronaldo (Real Madrid), Neymar (Barcelone)