Le Sénégal a remporté dimanche la première Coupe d'Afrique des Nations de son histoire après une victoire aux tirs au but sur l'Egypte. "Je suis très heureux. Ca prouve encore qu'avec la force de travail, la persévérance, le fait de ne jamais se décourager, on arrive à obtenir ce qu'on veut", a commenté Aliou Cissé, le sélectionneur du Sénégal, au micro de beIN Sports.

"Nous sommes fiers, très fiers, parce que nous gagnons face à l'Egypte, qui a sept Coupes d'Afrique, ce n'est pas rien", celui qui était capitaine lors d'une finale perdue aux tirs au but en 2002. "Je suis très ému, car cette Coupe, on la gagne pour tout le peuple sénégalais qui la réclamait depuis plus de 60 ans. Nous aussi, on aura notre étoile. Ca s'est joué à peu de choses." Le Sénégal a remporté dimanche la première Coupe d'Afrique des Nations de son histoire après une victoire aux tirs au but sur l'Egypte. "Je suis très heureux. Ca prouve encore qu'avec la force de travail, la persévérance, le fait de ne jamais se décourager, on arrive à obtenir ce qu'on veut", a commenté Aliou Cissé, le sélectionneur du Sénégal, au micro de beIN Sports.

MANE RATE UN PENALTY EN DEBUT DE MATCH

Le Sénégal a remporté la 33e édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) en battant en finale l'Egypte aux tirs au but (4-2) dimanche, au stade d'Olembé de Yaoundé, au Cameroun. Après les prolongations, le score était toujours de 0-0. Le Sénégal gagne le trophée pour la première fois de son histoire.

Sadio Mané., iStock
Sadio Mané. © iStock

Le Sénégal héritait d'un penalty dès la 5e minute, pour une faute de Mohamed Abdelmonem sur Saliou Ciss. Le gardien Gabaski détournait le penalty de Sadio Mané (7e). Les Lions de la Teranga maintenant la pression. Ismaïla Sarr effectuait une percée sur la droite et centrait, Mané se jetait mais ne pouvait conclure (22e). La plus belle occasion égyptienne survenait en fin de période: de la droite, Mohamed Salah décochait une frappe au premier poteau, Edouard Mendy déviait le ballon. Gabaski s'illustrait en début de seconde période avec deux sorties autoritaires, sur des centres à ras de terre de Bouna Sarr (53e) et de Saliou Ciss (56e).

Eduouard Mendy, le solide dernier rempart exhulte., iStock
Eduouard Mendy, le solide dernier rempart exhulte. © iStock

Côté égyptien, Mahmoud Hamdi manquait de peu le cadre de la tête (75e). La situation ne se décantait pas et pour la quatrième fois consécutive, après les huitièmes, les quarts et les demi-finales, l'Egypte devait disputer un temps supplémentaire. Les prolongations s'ouvraient par une grosse occasion sénégalaise: lancé par Mané, Bamba Dieng se présentait devant Gabaski, qui repoussait (91e). Le gardien égyptien se montrait une nouvelle fois décisif sur une tête du même Dieng (100e). Le duel se répétait dans le second acte de la prolongation lorsque Gabaski se détendait sur une frappe des 25 mètres de l'attaquant sénégalais (115e). Dans la foulée, Mendy détournait une frappe puissante de Hamdy (117e).

Les tirs au but étaient nécessaires pour départager les deux équipes. Mohamed Abdelmonem tirait sur le poteau, Gabaski détournait le tir de Bouna Sarr et Mendy repoussait la tentative de Mohanad Lasheen. Dernier tireur sénégalais, Sadio Mané ne tremblait pas et offrait au Sénégal, finaliste en 2002 et battu par l'Algérie en 2019 en finale de la dernière édition, son premier titre de champion d'Afrique. L'Egypte détient le record avec sept victoires finales (1957, 1959, 1986, 1998, 2006, 2008 et 2010).

null, iStock
null © iStock
Le Sénégal a remporté dimanche la première Coupe d'Afrique des Nations de son histoire après une victoire aux tirs au but sur l'Egypte. "Je suis très heureux. Ca prouve encore qu'avec la force de travail, la persévérance, le fait de ne jamais se décourager, on arrive à obtenir ce qu'on veut", a commenté Aliou Cissé, le sélectionneur du Sénégal, au micro de beIN Sports."Nous sommes fiers, très fiers, parce que nous gagnons face à l'Egypte, qui a sept Coupes d'Afrique, ce n'est pas rien", celui qui était capitaine lors d'une finale perdue aux tirs au but en 2002. "Je suis très ému, car cette Coupe, on la gagne pour tout le peuple sénégalais qui la réclamait depuis plus de 60 ans. Nous aussi, on aura notre étoile. Ca s'est joué à peu de choses." Le Sénégal a remporté dimanche la première Coupe d'Afrique des Nations de son histoire après une victoire aux tirs au but sur l'Egypte. "Je suis très heureux. Ca prouve encore qu'avec la force de travail, la persévérance, le fait de ne jamais se décourager, on arrive à obtenir ce qu'on veut", a commenté Aliou Cissé, le sélectionneur du Sénégal, au micro de beIN Sports.MANE RATE UN PENALTY EN DEBUT DE MATCH Le Sénégal a remporté la 33e édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) en battant en finale l'Egypte aux tirs au but (4-2) dimanche, au stade d'Olembé de Yaoundé, au Cameroun. Après les prolongations, le score était toujours de 0-0. Le Sénégal gagne le trophée pour la première fois de son histoire. Le Sénégal héritait d'un penalty dès la 5e minute, pour une faute de Mohamed Abdelmonem sur Saliou Ciss. Le gardien Gabaski détournait le penalty de Sadio Mané (7e). Les Lions de la Teranga maintenant la pression. Ismaïla Sarr effectuait une percée sur la droite et centrait, Mané se jetait mais ne pouvait conclure (22e). La plus belle occasion égyptienne survenait en fin de période: de la droite, Mohamed Salah décochait une frappe au premier poteau, Edouard Mendy déviait le ballon. Gabaski s'illustrait en début de seconde période avec deux sorties autoritaires, sur des centres à ras de terre de Bouna Sarr (53e) et de Saliou Ciss (56e). Côté égyptien, Mahmoud Hamdi manquait de peu le cadre de la tête (75e). La situation ne se décantait pas et pour la quatrième fois consécutive, après les huitièmes, les quarts et les demi-finales, l'Egypte devait disputer un temps supplémentaire. Les prolongations s'ouvraient par une grosse occasion sénégalaise: lancé par Mané, Bamba Dieng se présentait devant Gabaski, qui repoussait (91e). Le gardien égyptien se montrait une nouvelle fois décisif sur une tête du même Dieng (100e). Le duel se répétait dans le second acte de la prolongation lorsque Gabaski se détendait sur une frappe des 25 mètres de l'attaquant sénégalais (115e). Dans la foulée, Mendy détournait une frappe puissante de Hamdy (117e). Les tirs au but étaient nécessaires pour départager les deux équipes. Mohamed Abdelmonem tirait sur le poteau, Gabaski détournait le tir de Bouna Sarr et Mendy repoussait la tentative de Mohanad Lasheen. Dernier tireur sénégalais, Sadio Mané ne tremblait pas et offrait au Sénégal, finaliste en 2002 et battu par l'Algérie en 2019 en finale de la dernière édition, son premier titre de champion d'Afrique. L'Egypte détient le record avec sept victoires finales (1957, 1959, 1986, 1998, 2006, 2008 et 2010).