Avant Tioté, d'autres joueurs ont perdu la vie sur un terrain de football

Avant Tioté, d'autres joueurs ont perdu la vie sur un terrain de football
© Reuters

Cheick Tioté © BELGA

5 juin 2017: le milieu de terrain ivoirien du Beijing Enterprises (D2 chinoise) Cheick Tioté perd connaissance sur le terrain à l'entraînement. Transporté dans un hôpital de Pékin, il ne pourra être réanimé et sera déclaré mort une heure plus tard.

Patrick Ekeng © Reuters

6 mai 2016: le milieu de terrain camerounais Patrick Ekeng (à gauche), évoluant au Dinamo Bucarest (D1 roumaine), décède dans un hôpital de la capitale roumaine à la suite d'un malaise cardiaque, sept minutes après être entré sur la pelouse lors d'une rencontre de Championnat.

Grégory Mertens © Belga

30 avril 2015: le défenseur de Lokeren Gregory Mertens, 24 ans, victime d'une crise cardiaque lors d'un match de réserves contre Genk trois jours plus tôt, décède dans un hôpital de Bruxelles.

Piermario Morosini © Reuters

14 avril 2012 : le milieu de terrain italien de Livourne Piermario Morosini, décède des suites d'un malaise survenu lors d'un match de football de 2e division, à Pescara.

Antonio Puerta © Reuters

28 août 2007 : le défenseur espagnol du FC Séville (D1 espagnole) Antonio Puerta (à droite) décède trois jours après avoir subi plusieurs arrêts cardiaques. Il s'était d'abord évanoui sur le terrain, au cours d'un match de championnat face à Getafe, puis dans les vestiaires. Il souffrait notamment d'une "arythmie ventriculaire due à une dysplasie arythmogène du ventricule droit".

Mohamed Abdelwahab © Reuters

31 août 2006 : l'international égyptien Mohamed Abdelwahab décède subitement lors d'un entraînement avec son club d'Al Ahly.

Miklos Fehér © Reuters

25 janvier 2004: l'attaquant hongrois du Benfica Lisbonne Miklos Feher (à droite), 24 ans, s'effondre sur la pelouse au cours d'une rencontre contre Vitoria Guimaraes. Transporté à l'hôpital, Feher n'a jamais repris connaissance. Selon l'autopsie, il souffrait d'une malformation cardiaque.

Marc-Vivien Foé © Reuters

26 juin 2003: le footballeur camerounais Marc-Vivien Foé (à gauche), 28 ans, décède à Lyon des suites d'un malaise survenu sur le terrain lors de la demi-finale de la Coupe des Confédérations contre la Colombie. Le joueur, qui évoluait alors à Manchester City (D1 anglaise), s'était effondré dans le rond central du terrain du stade de Gerland. Victime d'une rupture d'anévrisme, il avait été placé en réanimation cardiaque pendant 45 minutes sans réaction positive. Selon l'autopsie, il souffrait d'une malformation cardiaque.