L'équipe du Danemark portera des vêtements d'entraînement avec des messages sur les droits de l'homme lors de la Coupe du monde de football au Qatar. Deux sponsors de la fédération danoise (DBU) mettent à disposition leur espace pour les logos à cette fin.

"Nous avons toujours été critiques à l'égard de la Coupe du monde au Qatar et nous voulons intensifier le discours critique. Nous comptons utiliser notre qualification pour travailler sur les changements dans le pays", a déclaré le président de la DBU Jakob Jensen. La fédération emmènera également le moins de représentants possible au Qatar et n'assistera pas aux événements promotionnels de l'organisation. "Notre participation à la Coupe du monde ne concerne que le sport", a précisé Jensen.

En 2010, le Qatar a obtenu l'organisation de la prochaine Coupe du monde, qui aura lieu en novembre et décembre 2022 en raison de la chaleur. Le traitement des nombreux migrants qui ont travaillé à la construction des stades fait l'objet de nombreuses critiques. 6.500 travailleurs migrants seraient morts au cours des dix dernières années. Amnesty International a demandé à plusieurs reprises que des réformes soient apportées aux droits humains et aux conditions de travail au Qatar.

L'équipe du Danemark portera des vêtements d'entraînement avec des messages sur les droits de l'homme lors de la Coupe du monde de football au Qatar. Deux sponsors de la fédération danoise (DBU) mettent à disposition leur espace pour les logos à cette fin."Nous avons toujours été critiques à l'égard de la Coupe du monde au Qatar et nous voulons intensifier le discours critique. Nous comptons utiliser notre qualification pour travailler sur les changements dans le pays", a déclaré le président de la DBU Jakob Jensen. La fédération emmènera également le moins de représentants possible au Qatar et n'assistera pas aux événements promotionnels de l'organisation. "Notre participation à la Coupe du monde ne concerne que le sport", a précisé Jensen. En 2010, le Qatar a obtenu l'organisation de la prochaine Coupe du monde, qui aura lieu en novembre et décembre 2022 en raison de la chaleur. Le traitement des nombreux migrants qui ont travaillé à la construction des stades fait l'objet de nombreuses critiques. 6.500 travailleurs migrants seraient morts au cours des dix dernières années. Amnesty International a demandé à plusieurs reprises que des réformes soient apportées aux droits humains et aux conditions de travail au Qatar.