L'Atletico Madrid affronte Rubin Kazan ce jeudi soir (21h05), en seizièmes de finale de l'Europa League. A cette occasion, Radamel Falcao effectuera sa première apparition européenne de la saison, si l'on excepte la Supercoupe européenne. Avant cela, le "meilleur numéro 9 du monde" avait toujours été épargné par son coach en vue du championnat.

Alors qu'une rumeur avait couru selon laquelle Falcao serait transféré pendant le mercato hivernal, il n'en a finalement rien été. Le Colombien reste l'arme numéro 1 de Simeone dans la reconquête du titre européen.

Pas de Courtois

La question cruciale pour l'Atletico était de savoir si Diego Simeone garderait Sergio Asenjo dans le but, maintenant que les enjeux deviennent vraiment importants.

Pendant les six matches de poule, l'Espagnol de 23 ans était en effet titulaire, au contraire des rencontres de championnat dévolues à notre compatriote Thibaut Courtois. Le prometteur Asenjo, dont la carrière a été ralentie par deux graves blessures au genou, s'en est jusque-là fort bien tiré : il n'a encaissé que quatre buts en EL.

Avant le match contre Rubin Kazan, le coach argentin a clarifié la situation : Asenjo restera dans le but pour toute la C3. En championnat et en Coupe, Courtois reste numéro un.

Asenjo ne cache pas ses ambitions : il veut toujours être titulaire. "Je lutte depuis toute ma vie et j'essaie de saisir ma chance. Je veux rendre la tâche aussi difficile que possible à l'entraineur", a-t-il déclaré au quotidien Marca. Voilà Thibaut Courtois prévenu.

SVH

L'Atletico Madrid affronte Rubin Kazan ce jeudi soir (21h05), en seizièmes de finale de l'Europa League. A cette occasion, Radamel Falcao effectuera sa première apparition européenne de la saison, si l'on excepte la Supercoupe européenne. Avant cela, le "meilleur numéro 9 du monde" avait toujours été épargné par son coach en vue du championnat. Alors qu'une rumeur avait couru selon laquelle Falcao serait transféré pendant le mercato hivernal, il n'en a finalement rien été. Le Colombien reste l'arme numéro 1 de Simeone dans la reconquête du titre européen. Pas de Courtois La question cruciale pour l'Atletico était de savoir si Diego Simeone garderait Sergio Asenjo dans le but, maintenant que les enjeux deviennent vraiment importants. Pendant les six matches de poule, l'Espagnol de 23 ans était en effet titulaire, au contraire des rencontres de championnat dévolues à notre compatriote Thibaut Courtois. Le prometteur Asenjo, dont la carrière a été ralentie par deux graves blessures au genou, s'en est jusque-là fort bien tiré : il n'a encaissé que quatre buts en EL. Avant le match contre Rubin Kazan, le coach argentin a clarifié la situation : Asenjo restera dans le but pour toute la C3. En championnat et en Coupe, Courtois reste numéro un. Asenjo ne cache pas ses ambitions : il veut toujours être titulaire. "Je lutte depuis toute ma vie et j'essaie de saisir ma chance. Je veux rendre la tâche aussi difficile que possible à l'entraineur", a-t-il déclaré au quotidien Marca. Voilà Thibaut Courtois prévenu. SVH