Prévu à Tor di Valle, au sud-ouest de Rome, ce stade de 52.500 places, extensible à 60.000 places, devrait coûter 300 millions d'euros, a annoncé le président de la Roma, James Pallotta, dans une salle de la mairie en présence du premier magistrat de la Ville Éternelle, Ignazio Marino.

Au total l'enceinte pourrait coûter jusqu'à 1 milliard d'euros, a admis le président du club, pour construire les infrastructures afférentes. Il manque notamment un raccordement de l'autoroute vers le site et il faut augmenter la puissance électrique du chemin de fer Roma-Lido qui passe à côté et pourra desservir le stade.

"Nous avons dit dès le premier jour que nous ne demanderions pas un sou ni à Rome ni à l'Italie, a assuré M. Pallotta, nous assurerons tous les financements nécessaires."

Estimant que l'actuel enceinte du club, le stadio Olimpico, loué et partagé avec la Lazio au Comité olympique italien (Coni), "a fait son temps", M. Pallotta a présenté la maquette d'un stade sans piste d'athlétisme, avec les tribunes plus à pic et un virage de 14.000 places pour reloger l'historique "Curva Sud" des tifosi les plus ardents des "Giallorossi".

"La Roma mérite un stade qui donne la chair de poule", a commenté pour sa part le capitaine de l'équipe actuelle, Francesco Totti.

Prévu à Tor di Valle, au sud-ouest de Rome, ce stade de 52.500 places, extensible à 60.000 places, devrait coûter 300 millions d'euros, a annoncé le président de la Roma, James Pallotta, dans une salle de la mairie en présence du premier magistrat de la Ville Éternelle, Ignazio Marino. Au total l'enceinte pourrait coûter jusqu'à 1 milliard d'euros, a admis le président du club, pour construire les infrastructures afférentes. Il manque notamment un raccordement de l'autoroute vers le site et il faut augmenter la puissance électrique du chemin de fer Roma-Lido qui passe à côté et pourra desservir le stade. "Nous avons dit dès le premier jour que nous ne demanderions pas un sou ni à Rome ni à l'Italie, a assuré M. Pallotta, nous assurerons tous les financements nécessaires." Estimant que l'actuel enceinte du club, le stadio Olimpico, loué et partagé avec la Lazio au Comité olympique italien (Coni), "a fait son temps", M. Pallotta a présenté la maquette d'un stade sans piste d'athlétisme, avec les tribunes plus à pic et un virage de 14.000 places pour reloger l'historique "Curva Sud" des tifosi les plus ardents des "Giallorossi". "La Roma mérite un stade qui donne la chair de poule", a commenté pour sa part le capitaine de l'équipe actuelle, Francesco Totti.