La Lazio, qui dominait le centre et le sud de l'Italie, ne l'entendit pas de cette oreille et, le 22 juillet 1927, trois autres clubs (Fortitudo, Alba et Roman, eux-mêmes issus de sept entités) fusionnèrent pour former l'Associazione Sportiva Roma.

Lorsque le premier derby eut lieu, le 8 décembre 1929, le futur dictateur Benito Mussolini était membre de la Lazio depuis deux mois et deux jours. Bien que le match eut lieu dans le stade de la Lazio, la majorité des 15.000 fans présents supportaient le "nouveau" club, qui s'imposa d'ailleurs.
La Lazio, plus vieux club de la ville, a été fondée le 9 janvier 1900 sur les bords du Tibre, par neuf étudiants. Un an plus tard, celui qui était à l'initiative du projet vint s'installer à Bruxelles, où son frère possédait un magasin.

Comme le nom Gimnastica Roma était déjà pris, ils optèrent pour le nom de la région, Lazio. Pour rendre hommage à la Grèce qui, quatre ans plus tôt, avait accueilli les premiers Jeux Olympiques de l'ère moderne, ils choisirent les couleurs bleu et blanc.
La rivalité entre la Lazio et l'AS Roma était renforcée par les différends d'ordre politique et géographique des supporters. La Roma était le club populaire de la ville et des communes au sud de celle-ci, plutôt à gauche.

Les fans de la Lazio étaient issus des quartiers plus huppés du nord et des collines du Latium. Ces dernières années, le club a d'ailleurs tenté de prendre ses distances avec le noyau dur d'extrême droite, réputé pour sa violence et qui lui a déjà valu de nombreuses amendes en Coupe d'Europe.

Le palmarès des deux clubs de la capitale n'a rien d'impressionnant. L'AS Roma été championne d'Italie à trois reprises (la dernière fois en 2001) et la Lazio a été sacrée deux fois (dernier titre en 2000). Avant le début du championnat unifié, en 1929, elle avait cependant perdu à trois reprises la finale interrégionale pour le titre de champion d'Italie (1913, 1914 et 1923).

Depuis 1953, les deux clubs évoluent au stade olympique. Dans les années '80, le derby n'a pas toujours eu lieu car la Lazio a effectué, à quelques reprises, la culbute en Série B. L'AS Roma, dirigée par des Américains depuis la mi-2011, n'est descendue qu'une seule fois, au début des années '50.

Le week-end prochain, les deux clubs se rencontreront pour la 140e fois en championnat. La Roma s'est imposée à 48 reprises, la Lazio l'a emporté 36 fois. Toutes compétitions confondues, le nombre de derbies se chiffre à 175 (64 victoires pour la Roma, 50 pour la Lazio). La Roma peut se targuer d'aligner encore deux véritables Romains: Daniele De Rossi et Francesco Totti. A lui seul, ce dernier a déjà disputé 28 derbies.

par Geert Foutré

La Lazio, qui dominait le centre et le sud de l'Italie, ne l'entendit pas de cette oreille et, le 22 juillet 1927, trois autres clubs (Fortitudo, Alba et Roman, eux-mêmes issus de sept entités) fusionnèrent pour former l'Associazione Sportiva Roma. Lorsque le premier derby eut lieu, le 8 décembre 1929, le futur dictateur Benito Mussolini était membre de la Lazio depuis deux mois et deux jours. Bien que le match eut lieu dans le stade de la Lazio, la majorité des 15.000 fans présents supportaient le "nouveau" club, qui s'imposa d'ailleurs. La Lazio, plus vieux club de la ville, a été fondée le 9 janvier 1900 sur les bords du Tibre, par neuf étudiants. Un an plus tard, celui qui était à l'initiative du projet vint s'installer à Bruxelles, où son frère possédait un magasin. Comme le nom Gimnastica Roma était déjà pris, ils optèrent pour le nom de la région, Lazio. Pour rendre hommage à la Grèce qui, quatre ans plus tôt, avait accueilli les premiers Jeux Olympiques de l'ère moderne, ils choisirent les couleurs bleu et blanc. La rivalité entre la Lazio et l'AS Roma était renforcée par les différends d'ordre politique et géographique des supporters. La Roma était le club populaire de la ville et des communes au sud de celle-ci, plutôt à gauche. Les fans de la Lazio étaient issus des quartiers plus huppés du nord et des collines du Latium. Ces dernières années, le club a d'ailleurs tenté de prendre ses distances avec le noyau dur d'extrême droite, réputé pour sa violence et qui lui a déjà valu de nombreuses amendes en Coupe d'Europe. Le palmarès des deux clubs de la capitale n'a rien d'impressionnant. L'AS Roma été championne d'Italie à trois reprises (la dernière fois en 2001) et la Lazio a été sacrée deux fois (dernier titre en 2000). Avant le début du championnat unifié, en 1929, elle avait cependant perdu à trois reprises la finale interrégionale pour le titre de champion d'Italie (1913, 1914 et 1923). Depuis 1953, les deux clubs évoluent au stade olympique. Dans les années '80, le derby n'a pas toujours eu lieu car la Lazio a effectué, à quelques reprises, la culbute en Série B. L'AS Roma, dirigée par des Américains depuis la mi-2011, n'est descendue qu'une seule fois, au début des années '50. Le week-end prochain, les deux clubs se rencontreront pour la 140e fois en championnat. La Roma s'est imposée à 48 reprises, la Lazio l'a emporté 36 fois. Toutes compétitions confondues, le nombre de derbies se chiffre à 175 (64 victoires pour la Roma, 50 pour la Lazio). La Roma peut se targuer d'aligner encore deux véritables Romains: Daniele De Rossi et Francesco Totti. A lui seul, ce dernier a déjà disputé 28 derbies. par Geert Foutré