Un " cas exceptionnel ". Ce sont les mots du très mesuré CIES, Observatoire du football. Sur la période 2010-2018, l'AS Monaco facture le meilleur bilan financier au monde, tous clubs compris, avec un gain de 288 millions d'euros. Un bilan positif chiffré à plus de 66 millions sur la seule année 2018. Peu de cadors se frayent un chemin dans le top 10 des entités les plus malignes de la planète foot. On y retrouve quatre autres écuries françaises, Lille (2e, +166), Lyon (6e, +129), Montpellier (9e, +88) et Nice (10e, +87), ainsi qu'une référence en matière de plus-value, le FC Séville (5e, +144).
...