"Je serais surpris qu'il parte", a déclaré Pulis samedi après la victoire de son équipe contre Arsenal (3-1). Pressé de dire comment il pouvait savoir que Wenger avait décidé de rester, Pulis a répondu: "parce qu'il me l'a dit", rapportent lundi le Daily Telegraph et le Daily Mirror.

Wenger a lui-même affirmé samedi lors de la conférence de presse d'après match qu'il avait pris sa décision quant à son avenir et qu'il la communiquerait "très bientôt". Agé de 67 ans, il est en poste à Arsenal depuis 1996 mais son contrat expire à la fin de la saison.

Selon la presse britannique, le propriétaire américain du club londonien Stan Kroenke lui a proposé une prolongation de deux ans.

Après une lourde élimination en 8es de finale par le Bayern Munich (défaites 5-1 à l'aller et au retour), Arsenal a perdu des points dans la course à la prochaine Ligue des Champions en s'inclinant à West Bromwich, encaissant une quatrième défaite sur les cinq dernières journées de championnat.

"Je serais surpris qu'il parte", a déclaré Pulis samedi après la victoire de son équipe contre Arsenal (3-1). Pressé de dire comment il pouvait savoir que Wenger avait décidé de rester, Pulis a répondu: "parce qu'il me l'a dit", rapportent lundi le Daily Telegraph et le Daily Mirror. Wenger a lui-même affirmé samedi lors de la conférence de presse d'après match qu'il avait pris sa décision quant à son avenir et qu'il la communiquerait "très bientôt". Agé de 67 ans, il est en poste à Arsenal depuis 1996 mais son contrat expire à la fin de la saison. Selon la presse britannique, le propriétaire américain du club londonien Stan Kroenke lui a proposé une prolongation de deux ans. Après une lourde élimination en 8es de finale par le Bayern Munich (défaites 5-1 à l'aller et au retour), Arsenal a perdu des points dans la course à la prochaine Ligue des Champions en s'inclinant à West Bromwich, encaissant une quatrième défaite sur les cinq dernières journées de championnat.