Arsenal veut retrouver la cour des grands

13/03/19 à 16:15 - Mise à jour à 16:15

Battu 3-1 à l'aller, Arsenal devra remonter deux buts, jeudi, en 8e de finale retour de l'Europa League contre Rennes.

Arsenal veut retrouver la cour des grands

Arsenal vient d'ouvrir le score face à Rennes, avant de finalement s'incliner 3-1. © AFP

Demi-finaliste l'an passé, Arsenal est l'un des favoris de la compétition. Mais les 'Gunners' se sont compliqués la vie au match aller, perdant 3-1 à Rennes. Rien n'est perdu pour autant. Au tour précédent, Arsenal avait été battu 1-0 au BATE Borisov avant de s'imposer 3-0 au retour. Et cette saison européenne a déjà réservé plusieurs retournements de situation.

Arsenal peut également s'appuyer sur la réussite de son entraîneur en Europa League. Lorsqu'il était à la tête de Séville, Unai Emery a remporté trois fois de suite la compétition entre 2014 et 2016.

En plus d'un trophée pour sa première saison en Angleterre, la C3 est aussi synonyme de billet assuré pour la prochaine Ligue des champions, une compétition reine dans laquelle n'ont plus joué les 'Gunners' depuis deux saisons. Un retour dans la cour des grands dès la première année serait une énorme réussite pour le successeur d'Arsène Wenger. Arsenal a fait le plein de confiance en championnat dimanche, en battant Manchester United 2-0. Emery a aligné en même temps au coup d'envoi Ramsey, Xhaka, Özil, Aubameyang et Lacazette. Ce dernier, exclu à l'aller contre BATE Borisov pour un coup de coude, sera bien présent car l'UEFA a réduit sa suspension de trois à deux journées.

Henrikh Mkhitaryan, qui souffre du dos, est incertain tandis qu'Hector Bellerin (genou), Rob Holding (genou), Danny Welbeck (cheville) et Sokratis Papastathopoulos (suspendu) seront absents.

En face, le Stade rennais espère bien poursuivre son conte de fée. Le club a déjà obtenu le meilleur résultat de son histoire en atteignant les 8e de finale de la compétition. L'équipe de Julien Stéphan entend bien rendre un peu plus historique ce parcours européen. M'Baye Niang et Hamari Traoré, suspendus à l'aller (victoire 3-1), sont de retour dans le groupe. Seuls Jordan Siebatcheu (blessé jusqu'à fin avril) et Jakob Johansson ne sont pas du voyage à Londres.