Le sélectionneur de l'équipe norvégienne de football féminin, Martin Sjögren, va quitter ses fonctions, a annoncé la fédération norvégienne mardi, après le fiasco de l'Euro où la sélection scandinave a été sortie dès le premier tour.

En fonction depuis janvier 2017, le Suédois de 45 ans et son assistant Anders Jacobson abrègent, d'un commun accord avec la fédération, leur contrat qui courait jusqu'à août 2023. Ce départ précipité survient quelques jours après l'élimination de l'équipe norvégienne dès le premier tour de l'Euro en Angleterre où les Scandinaves nourrissaient des ambitions, soutenues par le retour de leur star et buteuse Ada Hegerberg.

La Norvège a notamment essuyé une cuisante défaite (8-0) contre le pays hôte le 11 juillet. "Nous sommes tous déçus par les prestations au Championnat d'Europe cet été", a déclaré la présidente de la fédération norvégienne de football, Lise Klaveness, citée dans le communiqué.

Si Lise Klaveness dit ne pas vouloir pointer des responsabilités individuelles, elle souligne que la prolongation du contrat des deux entraîneurs jusqu'à la Coupe du Monde de 2023 avait été assortie d'une exigence de redressement des résultats.

Sous l'égide de Martin Sjögren, la Norvège avait déjà été éliminée à l'issue du premier tour de l'Euro en 2017 aux Pays-Bas avant d'échouer en quart de finale deux ans plus tard lors de la Coupe du Monde en France.

Le sélectionneur de l'équipe norvégienne de football féminin, Martin Sjögren, va quitter ses fonctions, a annoncé la fédération norvégienne mardi, après le fiasco de l'Euro où la sélection scandinave a été sortie dès le premier tour. En fonction depuis janvier 2017, le Suédois de 45 ans et son assistant Anders Jacobson abrègent, d'un commun accord avec la fédération, leur contrat qui courait jusqu'à août 2023. Ce départ précipité survient quelques jours après l'élimination de l'équipe norvégienne dès le premier tour de l'Euro en Angleterre où les Scandinaves nourrissaient des ambitions, soutenues par le retour de leur star et buteuse Ada Hegerberg. La Norvège a notamment essuyé une cuisante défaite (8-0) contre le pays hôte le 11 juillet. "Nous sommes tous déçus par les prestations au Championnat d'Europe cet été", a déclaré la présidente de la fédération norvégienne de football, Lise Klaveness, citée dans le communiqué. Si Lise Klaveness dit ne pas vouloir pointer des responsabilités individuelles, elle souligne que la prolongation du contrat des deux entraîneurs jusqu'à la Coupe du Monde de 2023 avait été assortie d'une exigence de redressement des résultats. Sous l'égide de Martin Sjögren, la Norvège avait déjà été éliminée à l'issue du premier tour de l'Euro en 2017 aux Pays-Bas avant d'échouer en quart de finale deux ans plus tard lors de la Coupe du Monde en France.