Gareth Bale a annoncé son départ du Real Madrid, mercredi, sur les réseaux sociaux. Le Gallois, dont le contrat arrive à échéance fin juin, évoluait depuis 2013 au Real.

Bale était arrivé à Madrid en 2013, en provenance de Tottenham, pour 101 millions d'euros. Membre du redoutable trio d'attaque "BBC" avec Karim Benzema et Cristiano Ronaldo, il avait notamment marqué le deuxième but en finale de Ligue des Champions 2014 contre l'Atlético Madrid (4-1) et été le grand artisan de la victoire en finale de l'édition 2018, réalisant un doublé contre Liverpool (3-1).

L'ailier gallois avait ensuite progressivement perdu ses galons de titulaire et avait été prêté à Tottenham la saison passée. Cette saison, il a participé à 5 rencontres de championnat et 2 de Ligue des Champions. Il quitte Madrid avec une armoire à trophée bien remplie: il a raflé 15 titres avec le Real, dont trois Ligas (2017, 2020, 2022), une Coupe d'Espagne (2014) et surtout cinq Ligues des Champions (2014, 2016, 2017, 2018, 2022).

La fin des soirées d'Isco

"Neuf ans après, mon passage dans ce club touche à sa fin" : le milieu de terrain international espagnol Isco a annoncé lundi sur Instagram son départ du Real Madrid, un club qu'il avait rejoint en 2013 et avec qui il a remporté la Ligue des champions samedi.

A 30 ans et en fin de contrat au 30 juin, Isco quitte le Real avec la bagatelle de 19 titres, dont 3 Championnats d'Espagne (2017, 2020 et 2022), une Coupe d'Espagne (2014) et 5 Ligues des champions (2014, 2016, 2017, 2018, 2022). "Quand j'étais à Malaga, je savais que j'allais partir. Je m'étais engagé avec un autre club, mais le Real Madrid a toqué à ma porte. Et on ne peut ni on ne doit dire non au Real Madrid, même s'il y a toujours des exceptions", a commencé à expliquer Isco avec un émoticône de tortue.

Une allusion à peine voilée à destination de Kylian Mbappé, souvent interpellé de la sorte sur Internet pour sa prétendue ressemblance avec les Tortues Ninjas, et qui a décidé de refuser l'offre du Real Madrid pour prolonger au Paris Saint-Germain jusqu'en 2025. "Est arrivée la Décima (la 10e Coupe d'Europe gagnée par le Real Madrid, en 2014, NDLR), et tout ce qui a suivi ensuite appartient à l'histoire", a continué Isco sur Instagram. "Neuf ans après, mon passage dans le club qui a rendu possible que tous mes rêves d'enfant se réalisent touche à sa fin", a-t-il poursuivi avant de conclure : "Je ne comprends pas pourquoi ils rangent déjà la fête à Cibeles, si la 15e Coupe d'Europe est déjà en chemin ! Hala Madrid".

Le Golden Boy 2012 (trophée récompensant le meilleur joueur européen de moins de 21 ans), très peu utilisé cette saison, n'a donné aucun indice sur son avenir.

Gareth Bale a annoncé son départ du Real Madrid, mercredi, sur les réseaux sociaux. Le Gallois, dont le contrat arrive à échéance fin juin, évoluait depuis 2013 au Real. Bale était arrivé à Madrid en 2013, en provenance de Tottenham, pour 101 millions d'euros. Membre du redoutable trio d'attaque "BBC" avec Karim Benzema et Cristiano Ronaldo, il avait notamment marqué le deuxième but en finale de Ligue des Champions 2014 contre l'Atlético Madrid (4-1) et été le grand artisan de la victoire en finale de l'édition 2018, réalisant un doublé contre Liverpool (3-1). L'ailier gallois avait ensuite progressivement perdu ses galons de titulaire et avait été prêté à Tottenham la saison passée. Cette saison, il a participé à 5 rencontres de championnat et 2 de Ligue des Champions. Il quitte Madrid avec une armoire à trophée bien remplie: il a raflé 15 titres avec le Real, dont trois Ligas (2017, 2020, 2022), une Coupe d'Espagne (2014) et surtout cinq Ligues des Champions (2014, 2016, 2017, 2018, 2022)."Neuf ans après, mon passage dans ce club touche à sa fin" : le milieu de terrain international espagnol Isco a annoncé lundi sur Instagram son départ du Real Madrid, un club qu'il avait rejoint en 2013 et avec qui il a remporté la Ligue des champions samedi. A 30 ans et en fin de contrat au 30 juin, Isco quitte le Real avec la bagatelle de 19 titres, dont 3 Championnats d'Espagne (2017, 2020 et 2022), une Coupe d'Espagne (2014) et 5 Ligues des champions (2014, 2016, 2017, 2018, 2022). "Quand j'étais à Malaga, je savais que j'allais partir. Je m'étais engagé avec un autre club, mais le Real Madrid a toqué à ma porte. Et on ne peut ni on ne doit dire non au Real Madrid, même s'il y a toujours des exceptions", a commencé à expliquer Isco avec un émoticône de tortue. Une allusion à peine voilée à destination de Kylian Mbappé, souvent interpellé de la sorte sur Internet pour sa prétendue ressemblance avec les Tortues Ninjas, et qui a décidé de refuser l'offre du Real Madrid pour prolonger au Paris Saint-Germain jusqu'en 2025. "Est arrivée la Décima (la 10e Coupe d'Europe gagnée par le Real Madrid, en 2014, NDLR), et tout ce qui a suivi ensuite appartient à l'histoire", a continué Isco sur Instagram. "Neuf ans après, mon passage dans le club qui a rendu possible que tous mes rêves d'enfant se réalisent touche à sa fin", a-t-il poursuivi avant de conclure : "Je ne comprends pas pourquoi ils rangent déjà la fête à Cibeles, si la 15e Coupe d'Europe est déjà en chemin ! Hala Madrid". Le Golden Boy 2012 (trophée récompensant le meilleur joueur européen de moins de 21 ans), très peu utilisé cette saison, n'a donné aucun indice sur son avenir.