Lorsque Boussoufa a quitté Anderlecht et le championnat de Belgique pour le club du Daguestan d'Anzhi Makhatchkala en mars 2011, beaucoup d'observateurs se sont demandé si, outre l'aspect financier, le médian marocain ne commettait pas une erreur.

Un an et demi plus tard, force est de constater que l'ancien Soulier d'Or a bien réussi en Premier League russe. A tel point que le Zenit, qui le considère désormais comme le meilleur deuxième attaquant de la compétition voire comme le meilleur joueur tout court, envisage de s'attacher les services de Bouss', croit savoir la DH.

Mais le club de Saint-Pétersbourg devra mettre la main à la poche. Car si Anderlecht a vendu son médian pour 8 millions d'euros, le Zenit devra, lui, débourser pas moins de 40 millions pour arracher Boussoufa d'Anzhi.

Anzhi occupe actuellement la 2e place du championnat de Russie juste devant le Zenit 3e.

Lorsque Boussoufa a quitté Anderlecht et le championnat de Belgique pour le club du Daguestan d'Anzhi Makhatchkala en mars 2011, beaucoup d'observateurs se sont demandé si, outre l'aspect financier, le médian marocain ne commettait pas une erreur. Un an et demi plus tard, force est de constater que l'ancien Soulier d'Or a bien réussi en Premier League russe. A tel point que le Zenit, qui le considère désormais comme le meilleur deuxième attaquant de la compétition voire comme le meilleur joueur tout court, envisage de s'attacher les services de Bouss', croit savoir la DH. Mais le club de Saint-Pétersbourg devra mettre la main à la poche. Car si Anderlecht a vendu son médian pour 8 millions d'euros, le Zenit devra, lui, débourser pas moins de 40 millions pour arracher Boussoufa d'Anzhi.Anzhi occupe actuellement la 2e place du championnat de Russie juste devant le Zenit 3e.