Les Madrilènes ont logiquement pris le match en main dès les premières minutes en pressant Bruges dans son camp. Bien regroupés, les Blauw en Zwart n'ont concédé que très peu et ne se sont fait surprendre qu'une seule fois par Griezmann, heureusement signalé hors-jeu (20e). Le Français s'est consolé huit minutes plus tard en profitant d'un centre de Lemar après une mauvaise relance brugeoise pour glisser entre les jambes de Denswil et mettre hors de portée de Letica (1-0, 28e).

Peu entreprenante jusque-là, l'équipe d'Ivan Leko a osé remonter le terrain et garder le ballon dans le camp adverse. Après quelques séquences utiles pour prendre confiance, les champions de Belgique ont fait mouche en égalisant grâce à une superbe frappe à distance dans le petit filet de Arnaut Groeneveld Danjuma (39e).

Surpris par la réaction brugeoise, l'Atletico a mis les bouchées doubles en entame de deuxième période et a recommencé à se montrer dangereux devant le but de Letica. Celui-ci a sauvé les meubles une première fois face à Griezmann (61e) mais n'a rien pu faire face au Français, à la base et à la conclusion de l'action du 2-1 six minutes plus tard (67e).

Comme en première période, Bruges a bien réagi en s'affichant plusieurs fois du côté d'Oblak sans pour autant effrayer le portier slovène. En contre, l'Atletico a trouvé les espaces nécessaires pour planter un troisième but via Koke après un nouvel exploit individuel du champion du monde français (90e+4).

Battus avec les honneurs comme face à Dortmund, les Brugeois devront attendre le 24 octobre prochain et la réception de Monaco pour espérer engranger leurs premiers points.