Huit mois après le tragique accident qui a causé le décès à l'âge de 20 ans du grand espoir belge Junior Malanda le samedi 10 janvier dans la région de Porta Westfalica, en Allemagne, le parquet de Bielefeld, auquel les enquêteurs avaient remis leur rapport le 1er juin, a inculpé le conducteur du véhicule Anthony D'Alberto d'homicide involontaire ayant entraîné la mort. C'est en effet ce qu'a annoncé mardi le ministère public. Il risque cinq ans de prison.

Le conducteur de la VW Touareg est accusé d'excès de vitesse malgré des pluies diluviennes. Il a été établi qu'il roulait à 120 km/h sur l'A2, soit 40 km/h au-dessus de la vitesse autorisée dans pareilles conditions climatiques. Junior Malanda qui se trouvait à l'arrière et avait détaché sa ceinture de sécurité, a été éjecté de la voiture et était déjà mort à l'arrivée des secours.

Anthony D'Alberto, à l'époque U21 au RSC Anderlecht, évolue depuis le mois dernier sous les couleurs de la 2e équipe de Braga, au Portugal.

Il y avait trois personnes dans le gros 4X4 de luxe qui roulait vers l'aérodrome d'Hanovre où l'ancien joueur de Zulte Waregem (du Brussels, d'Anderlecht et de Lille) devait s'envoler pour l'Afrique du Sud avec ses équipiers de Wollfsburg, parmi lesquels Kevin De Bruyne, aujourd'hui à Manchester City.

La justice allemande ne pourra au plus tôt établir la qualification exacte et définitive du délit qu'à la fin de l'année. Il manque en effet encore certaines pièces médicales et techniques au dossier. Notamment la réponse à la question de savoir si Junior Malanda serait encore en vie s'il n'avait pas enlevé sa ceinture de sécurité pour ramasser le câble de chargement de son gsm qui était dans un sac. Une réponse que les magistrats attendent pour qualifier les faits en conséquence...

Huit mois après le tragique accident qui a causé le décès à l'âge de 20 ans du grand espoir belge Junior Malanda le samedi 10 janvier dans la région de Porta Westfalica, en Allemagne, le parquet de Bielefeld, auquel les enquêteurs avaient remis leur rapport le 1er juin, a inculpé le conducteur du véhicule Anthony D'Alberto d'homicide involontaire ayant entraîné la mort. C'est en effet ce qu'a annoncé mardi le ministère public. Il risque cinq ans de prison. Le conducteur de la VW Touareg est accusé d'excès de vitesse malgré des pluies diluviennes. Il a été établi qu'il roulait à 120 km/h sur l'A2, soit 40 km/h au-dessus de la vitesse autorisée dans pareilles conditions climatiques. Junior Malanda qui se trouvait à l'arrière et avait détaché sa ceinture de sécurité, a été éjecté de la voiture et était déjà mort à l'arrivée des secours. Anthony D'Alberto, à l'époque U21 au RSC Anderlecht, évolue depuis le mois dernier sous les couleurs de la 2e équipe de Braga, au Portugal. Il y avait trois personnes dans le gros 4X4 de luxe qui roulait vers l'aérodrome d'Hanovre où l'ancien joueur de Zulte Waregem (du Brussels, d'Anderlecht et de Lille) devait s'envoler pour l'Afrique du Sud avec ses équipiers de Wollfsburg, parmi lesquels Kevin De Bruyne, aujourd'hui à Manchester City. La justice allemande ne pourra au plus tôt établir la qualification exacte et définitive du délit qu'à la fin de l'année. Il manque en effet encore certaines pièces médicales et techniques au dossier. Notamment la réponse à la question de savoir si Junior Malanda serait encore en vie s'il n'avait pas enlevé sa ceinture de sécurité pour ramasser le câble de chargement de son gsm qui était dans un sac. Une réponse que les magistrats attendent pour qualifier les faits en conséquence...