"Il y a quelques semaines, le club a été plaider à deux reprises, en compagnie des autorités belges, à Paris afin d'obtenir plus de tickets pour cette rencontre européenne", peut-on lire sur le site des Mauve et Blanc. Finalement, la direction anderlechtoise est parvenue à négocier une augmentation de 225 tickets supplémentaires dans le stade parisien. Au lieu de 700 tickets initialement accordés aux Bruxellois, 925 ont donc été délivrés.

"Le fait que les Mauve et Blanc reçoivent moins de tickets que toutes les autres formations étrangères est essentiellement dû aux divers incidents qui ont malheureusement été commis, durant les quelques saisons écoulées, par une petite minorité de supporters anderlechtois qui font les déplacements continentaux avec le Sporting", souligne encore le club en faisant référence aux bagarres qui ont eu lieu à Mayence et aux fumigènes allumés à Munich.

Pour leur déplacement à Bruxelles mercredi, les Parisiens ont quant à eux été interdits de visiter le centre ville de Bruxelles.

"Il y a quelques semaines, le club a été plaider à deux reprises, en compagnie des autorités belges, à Paris afin d'obtenir plus de tickets pour cette rencontre européenne", peut-on lire sur le site des Mauve et Blanc. Finalement, la direction anderlechtoise est parvenue à négocier une augmentation de 225 tickets supplémentaires dans le stade parisien. Au lieu de 700 tickets initialement accordés aux Bruxellois, 925 ont donc été délivrés. "Le fait que les Mauve et Blanc reçoivent moins de tickets que toutes les autres formations étrangères est essentiellement dû aux divers incidents qui ont malheureusement été commis, durant les quelques saisons écoulées, par une petite minorité de supporters anderlechtois qui font les déplacements continentaux avec le Sporting", souligne encore le club en faisant référence aux bagarres qui ont eu lieu à Mayence et aux fumigènes allumés à Munich. Pour leur déplacement à Bruxelles mercredi, les Parisiens ont quant à eux été interdits de visiter le centre ville de Bruxelles.