Anderlecht se doit de gagner ce soir. Séduisants, mais toujours bloqués à deux unités en Ligue des Champions, les Mauves veulent enfin remporter une rencontre dans la compétition. Si leur adversaire du jour est en crise, l'équipe d'Hasi ne va pas forcément beaucoup mieux.

Si à la différence des Turcs, ils ont convaincu en Europe, les Bruxellois connaissent les mêmes difficultés que leur adversaire du jour en championnat. Comme le club d'Istanbul, Anderlecht n'est qu'à un point de la première place. Mais les dernières rencontres ne sont pas encourageantes, comme le démontre la défaite de ce week-end contre le Sporting de Charleroi (3-1).

Hasi a beau prétendre le contraire, Anderlecht partira légèrement favori lors de cette rencontre. Si le club ne veut pas subir une nouvelle désillusion comme contre... Galatasaray, où les joueurs s'étaient fait rejoindre dans les derniers instants, il va falloir s'appuyer sur cette campagne convaincante et en tirer les enseignements.

En 11 ans, les Mauves ne se sont imposés qu'une seule fois sur la scène européenne à domicile. C'était contre le Zenit en 2012.

Un nul pourrait suffire pour le Sporting, mais s'ils veulent avoir leur destin en main pour passer l'hiver européen, les Anderlechtois doivent gagner.

Explications: il reste 6 points à prendre pour les deux équipes et les Belges, avec deux unités, comptent un point d'avance sur Galatasaray. En cas de victoire, ils posséderaient cinq points et les Turcs ne pourraient mathématiquement plus revenir. Par contre, si le club d'Istanbul décroche un nul, l'équipe turque aura encore une chance de passer Anderlecht s'ils décrochent des points, à domicile contre Arsenal. Même si cela s'annonce d'ores et déjà difficile pour Galatasaray, que dire d'Anderlecht qui se déplacera quant à lui au Borussia Dortmund, intouchable sur la scène européenne et déjà qualifié.

Anderlecht pourra compter sur le retour de Defour lors de ce match capital. Mais qui seront les absents d'un côté comme de l'autre ?

Côté turc, Blerim Dzemaili est suspendu. Ce milieu expérimenté suisse passé par Naples est titulaire indiscutable du club stambouliote. Plus surprenant, l'ailier Pandev, passé par Naples mais surtout par l'Inter, n'a pas été repris dans le groupe. Le défenseur Balta est quant à lui blessé.

Chez les Mauves, à part Matias Suarez, Bram Nuytinck et Fabrice N'Sakala, tous les trois blessés, l'effectif sera au grand complet.

Les compositions probables :

Anderlecht

Proto - Vanden Borre, Mbemba, Deschacht, Acheampong - Defour, Tielemans - Najar, Praet, Conte - Mitrovic

Galatasaray

Muslera - Telles, Kaya, Chedjou, Camdal - Selçuk, Melo - Altintop, Sneijder, Adin - Yilmaz

Anderlecht se doit de gagner ce soir. Séduisants, mais toujours bloqués à deux unités en Ligue des Champions, les Mauves veulent enfin remporter une rencontre dans la compétition. Si leur adversaire du jour est en crise, l'équipe d'Hasi ne va pas forcément beaucoup mieux.Si à la différence des Turcs, ils ont convaincu en Europe, les Bruxellois connaissent les mêmes difficultés que leur adversaire du jour en championnat. Comme le club d'Istanbul, Anderlecht n'est qu'à un point de la première place. Mais les dernières rencontres ne sont pas encourageantes, comme le démontre la défaite de ce week-end contre le Sporting de Charleroi (3-1).Hasi a beau prétendre le contraire, Anderlecht partira légèrement favori lors de cette rencontre. Si le club ne veut pas subir une nouvelle désillusion comme contre... Galatasaray, où les joueurs s'étaient fait rejoindre dans les derniers instants, il va falloir s'appuyer sur cette campagne convaincante et en tirer les enseignements.En 11 ans, les Mauves ne se sont imposés qu'une seule fois sur la scène européenne à domicile. C'était contre le Zenit en 2012.Un nul pourrait suffire pour le Sporting, mais s'ils veulent avoir leur destin en main pour passer l'hiver européen, les Anderlechtois doivent gagner.Explications: il reste 6 points à prendre pour les deux équipes et les Belges, avec deux unités, comptent un point d'avance sur Galatasaray. En cas de victoire, ils posséderaient cinq points et les Turcs ne pourraient mathématiquement plus revenir. Par contre, si le club d'Istanbul décroche un nul, l'équipe turque aura encore une chance de passer Anderlecht s'ils décrochent des points, à domicile contre Arsenal. Même si cela s'annonce d'ores et déjà difficile pour Galatasaray, que dire d'Anderlecht qui se déplacera quant à lui au Borussia Dortmund, intouchable sur la scène européenne et déjà qualifié.Anderlecht pourra compter sur le retour de Defour lors de ce match capital. Mais qui seront les absents d'un côté comme de l'autre ?Côté turc, Blerim Dzemaili est suspendu. Ce milieu expérimenté suisse passé par Naples est titulaire indiscutable du club stambouliote. Plus surprenant, l'ailier Pandev, passé par Naples mais surtout par l'Inter, n'a pas été repris dans le groupe. Le défenseur Balta est quant à lui blessé.Chez les Mauves, à part Matias Suarez, Bram Nuytinck et Fabrice N'Sakala, tous les trois blessés, l'effectif sera au grand complet.