Proto (7,5): Après une première période tranquille, à l'exception d'un coup franc signé Sneijder, le gardien des Mauves a dû s'employer, surtout pendant les 20 minutes de flottement qui ont suivi la pause. Quelques arrêts déterminants lui ont permis de garder son équipe aux commandes de la rencontre.

Vanden Borre (7): Oublié le (non) match à Charleroi, mercredi soir on a revu le vrai VDB. Solide défensivement, même si la vitesse de Bruma lui a fait mal à l'une ou l'autre occasion, Anthony a surtout été précieux offensivement. Que ce soit seul ou accompagné, ses montées ont souvent apporté le danger et mis la pression sur les défenseurs turcs.

Mbemba (8,5): Un défenseur qui se montre aussi intraitable, dans le jeu au sol ou dans les airs, est précieux. Alors quand en plus il inscrit un doublé, c'est un véritable bijou. Une prestation impeccable, et c'est loin d'être la première, qui fait penser qu'Anderlecht et la Belgique deviennent trop petits pour lui.

Deschacht (7): Oli a confirmé mercredi soir que son avenir se situe très certainement dans l'axe de la défense. Un très bon placement, qui compense son manque d'explosivité, et un jeu dur, mais correct, font de lui un joueur d'avenir (si, si) à ce poste.

Acheampong (8): Et en parlant d'avenir à un nouveau poste, comment ne pas évoquer le cas Acheampong ? Le petit Ghanéen a une fois de plus livré une prestation XXL au back gauche. Travailleur défensivement, rapide et dangereux offensivement, le format de poche fait bien plus la différence à ce poste.

Defour (7,5): Sa première mi-temps a parfaitement illustré les raisons pour lesquelles Anderlecht l'a recruté: hargne, placement, expérience. Légèrement blessé, il a été remplacé à la pause et son absence a tout autant souligné son importance dans l'entrejeu anderlechtois.

Tielemans (6): Bon en première période, Youri l'a été beaucoup moins en seconde, une fois orphelin de Steven Defour. Le jeune médian n'a pas su marquer le milieu de terrain de son empreinte et a mis le temps pour trouver l'équilibre avec Najar. De plus, il ne nous a pas habitués à autant de déchet dans son passing.

Praet (7): Buteur à l'aller, les Turcs savaient qu'ils devaient se méfier de lui. À ce titre, il a été bien tenu tout au long du match, ce qui ne l'a pas empêché d'avoir un pied dans le but d'ouverture via une déviation. Pour le reste, il a bien organisé le jeu, mais on l'a déjà vu plus en verve.

Najar (7): Le Hondurien a bien combiné avec Vanden Borre sur son flanc droit avant de prouver une fois de plus sa polyvalence. Repositionné aux côtés de Tielemans après la pause, il a mis un peu de temps à trouver ses marques avant de bien faire le boulot.

Conte (6): il a travaillé, il a couru, mais son jeu a connu du déchet et il n'était pas vraiment en réussite, comme l'illustre son incroyable loupé en seconde période sur un service quatre étoiles de Mitrovic. Peut et doit faire mieux.

Mitrovic (7): Si Mitro jouait tout le temps comme cela (un petit but en plus peut-être), il serait certainement le chouchou du public bruxellois. Très fort dans les duels aériens et dans la conservation du ballon, le Serbe a mis son bleu de travail pour s'acquitter de sa tâche, souvent ingrate. Certes, ses tentatives au but auraient pu être plus tranchantes, mais sa passe en profondeur lumineuse à Conte aurait dû se conclure par un goal.

Kawaya (6,5): Inconnu au bataillon en début de saison, le jeune Kawaya commence à se faire un nom. Ses montées au jeu apportent à chaque fois rapidité et percussion, surtout face à des défenseurs déjà un peu émoussés. Et en plus, il affiche une belle mentalité, ne rechigne pas à la tâche et suit les consignes. On n'a pas fini d'en entendre parler.

Kljestan (7): Monté au jeu en fin de rencontre, c'est son coup franc, bien botté, qui amène le deuxième but. Une belle revanche pour celui qui avait été pointé du doigt sur le but égalisateur du Gala au match aller.

Cyriac (non coté)

Proto (7,5): Après une première période tranquille, à l'exception d'un coup franc signé Sneijder, le gardien des Mauves a dû s'employer, surtout pendant les 20 minutes de flottement qui ont suivi la pause. Quelques arrêts déterminants lui ont permis de garder son équipe aux commandes de la rencontre.Vanden Borre (7): Oublié le (non) match à Charleroi, mercredi soir on a revu le vrai VDB. Solide défensivement, même si la vitesse de Bruma lui a fait mal à l'une ou l'autre occasion, Anthony a surtout été précieux offensivement. Que ce soit seul ou accompagné, ses montées ont souvent apporté le danger et mis la pression sur les défenseurs turcs.Mbemba (8,5): Un défenseur qui se montre aussi intraitable, dans le jeu au sol ou dans les airs, est précieux. Alors quand en plus il inscrit un doublé, c'est un véritable bijou. Une prestation impeccable, et c'est loin d'être la première, qui fait penser qu'Anderlecht et la Belgique deviennent trop petits pour lui.Deschacht (7): Oli a confirmé mercredi soir que son avenir se situe très certainement dans l'axe de la défense. Un très bon placement, qui compense son manque d'explosivité, et un jeu dur, mais correct, font de lui un joueur d'avenir (si, si) à ce poste.Acheampong (8): Et en parlant d'avenir à un nouveau poste, comment ne pas évoquer le cas Acheampong ? Le petit Ghanéen a une fois de plus livré une prestation XXL au back gauche. Travailleur défensivement, rapide et dangereux offensivement, le format de poche fait bien plus la différence à ce poste.Defour (7,5): Sa première mi-temps a parfaitement illustré les raisons pour lesquelles Anderlecht l'a recruté: hargne, placement, expérience. Légèrement blessé, il a été remplacé à la pause et son absence a tout autant souligné son importance dans l'entrejeu anderlechtois.Tielemans (6): Bon en première période, Youri l'a été beaucoup moins en seconde, une fois orphelin de Steven Defour. Le jeune médian n'a pas su marquer le milieu de terrain de son empreinte et a mis le temps pour trouver l'équilibre avec Najar. De plus, il ne nous a pas habitués à autant de déchet dans son passing.Praet (7): Buteur à l'aller, les Turcs savaient qu'ils devaient se méfier de lui. À ce titre, il a été bien tenu tout au long du match, ce qui ne l'a pas empêché d'avoir un pied dans le but d'ouverture via une déviation. Pour le reste, il a bien organisé le jeu, mais on l'a déjà vu plus en verve.Najar (7): Le Hondurien a bien combiné avec Vanden Borre sur son flanc droit avant de prouver une fois de plus sa polyvalence. Repositionné aux côtés de Tielemans après la pause, il a mis un peu de temps à trouver ses marques avant de bien faire le boulot.Conte (6): il a travaillé, il a couru, mais son jeu a connu du déchet et il n'était pas vraiment en réussite, comme l'illustre son incroyable loupé en seconde période sur un service quatre étoiles de Mitrovic. Peut et doit faire mieux.Mitrovic (7): Si Mitro jouait tout le temps comme cela (un petit but en plus peut-être), il serait certainement le chouchou du public bruxellois. Très fort dans les duels aériens et dans la conservation du ballon, le Serbe a mis son bleu de travail pour s'acquitter de sa tâche, souvent ingrate. Certes, ses tentatives au but auraient pu être plus tranchantes, mais sa passe en profondeur lumineuse à Conte aurait dû se conclure par un goal.Kawaya (6,5): Inconnu au bataillon en début de saison, le jeune Kawaya commence à se faire un nom. Ses montées au jeu apportent à chaque fois rapidité et percussion, surtout face à des défenseurs déjà un peu émoussés. Et en plus, il affiche une belle mentalité, ne rechigne pas à la tâche et suit les consignes. On n'a pas fini d'en entendre parler.Kljestan (7): Monté au jeu en fin de rencontre, c'est son coup franc, bien botté, qui amène le deuxième but. Une belle revanche pour celui qui avait été pointé du doigt sur le but égalisateur du Gala au match aller.Cyriac (non coté)