Les Mauves reviennent cependant avec un point de Turquie. Dans l'autre rencontre de ce groupe D, Dortmund est venu à bout d'Arsenal (2-0) avec des buts de Immobile et Aubameyang.

Dominateurs durant la première mi-temps, les Anderlechtois n'ont toutefois pas réussi à trouver le chemin des filets. Après un premier quart d'heure très ouvert, les Mauves ont progressivement pris le jeu à leur compte, en témoignent les occasions de Conté (25e), Mitrovic (27e) et Deschacht (28e).

Revenus sur la pelouse avec les mêmes intentions, les Mauves ont pris l'avance à la 52e grâce à un beau but de Dennis Praet. Bien servi aux abords du grand rectangle par Steven Defour, le jeune anderlechtois, rentre sur son pied droit et met la balle au fond via le poteau du gardien stambouliote. Deux minutes plus tard, Mitrovic a raté une grosse occasion.

Dans la dernière demi-heure, l'équipe de Besnik Hasi a quelque peu baissé en intensité, laissant le jeu à son adversaire du soir. Anderlecht a résisté jusqu'à la 91e, quand Aurélien Chedjou a débordé Sacha Kljestan pour servir Burak Yilmaz au petit rectangle. L'attaquant turc ne s'est pas fait prier pour rétablir l'égalité (1-1).

Les Mauves pensaient bien tenir leur première victoire à l'extérieur en Ligue des Champions depuis 2005 au Betis Séville.

La deuxième journée verra les Mauves accueillir le Borussia Dortmund au Parc Astrid le mercredi 1er octobre.

Besnik Hasi (Anderlecht): "on devait prendre les trois points ici"

Besnik Hasi nourrissait quelques regrets à l'issue du match nul d'Anderlecht à Galatassaray (1-1), mardi lors de la première journée de la Ligue des Champions dans le groupe D.

Rejoint à la 91e minute, Anderlecht a pourtant montré quelques bonnes choses. "Je suis content de notre positionnement dans le jeu et de la construction du jeu", a réagi l'entraîneur anderlechtois. "Je suis bien sûr déçu des occasions manquées. Nous devions prendre à tous les coups les trois points ici. Avant le match, j'aurais signé à deux mains pour un partage, mais quand on voit le déroulement de la partie.... Comme en championnat, on a joué vers l'avant. Après le but d'ouverture, Mitro aurait pu faire le 0-2. Galatasaray est venu dans notre camp dans le dernier quart d'heure, mais il n'a pas eu de grosses occasions. C'est d'autant plus dommage de voir ce ballon filer dans le but dans les arrêts de jeu. On aurait pu réussir une affaire en or ici, mais prendre un point à l'extérieur c'est déjà quelque chose."

Les Mauves reviennent cependant avec un point de Turquie. Dans l'autre rencontre de ce groupe D, Dortmund est venu à bout d'Arsenal (2-0) avec des buts de Immobile et Aubameyang.Dominateurs durant la première mi-temps, les Anderlechtois n'ont toutefois pas réussi à trouver le chemin des filets. Après un premier quart d'heure très ouvert, les Mauves ont progressivement pris le jeu à leur compte, en témoignent les occasions de Conté (25e), Mitrovic (27e) et Deschacht (28e).Revenus sur la pelouse avec les mêmes intentions, les Mauves ont pris l'avance à la 52e grâce à un beau but de Dennis Praet. Bien servi aux abords du grand rectangle par Steven Defour, le jeune anderlechtois, rentre sur son pied droit et met la balle au fond via le poteau du gardien stambouliote. Deux minutes plus tard, Mitrovic a raté une grosse occasion.Dans la dernière demi-heure, l'équipe de Besnik Hasi a quelque peu baissé en intensité, laissant le jeu à son adversaire du soir. Anderlecht a résisté jusqu'à la 91e, quand Aurélien Chedjou a débordé Sacha Kljestan pour servir Burak Yilmaz au petit rectangle. L'attaquant turc ne s'est pas fait prier pour rétablir l'égalité (1-1).Les Mauves pensaient bien tenir leur première victoire à l'extérieur en Ligue des Champions depuis 2005 au Betis Séville.La deuxième journée verra les Mauves accueillir le Borussia Dortmund au Parc Astrid le mercredi 1er octobre.Besnik Hasi nourrissait quelques regrets à l'issue du match nul d'Anderlecht à Galatassaray (1-1), mardi lors de la première journée de la Ligue des Champions dans le groupe D. Rejoint à la 91e minute, Anderlecht a pourtant montré quelques bonnes choses. "Je suis content de notre positionnement dans le jeu et de la construction du jeu", a réagi l'entraîneur anderlechtois. "Je suis bien sûr déçu des occasions manquées. Nous devions prendre à tous les coups les trois points ici. Avant le match, j'aurais signé à deux mains pour un partage, mais quand on voit le déroulement de la partie.... Comme en championnat, on a joué vers l'avant. Après le but d'ouverture, Mitro aurait pu faire le 0-2. Galatasaray est venu dans notre camp dans le dernier quart d'heure, mais il n'a pas eu de grosses occasions. C'est d'autant plus dommage de voir ce ballon filer dans le but dans les arrêts de jeu. On aurait pu réussir une affaire en or ici, mais prendre un point à l'extérieur c'est déjà quelque chose."